MAGHREB
16/06/2014 04h:45 CET | Actualisé 16/06/2014 04h:51 CET

Enlèvement de 3 Israéliens: Un jeune Palestinien tué, le président du Parlement palestinien arrêté

AFP/Menahem Kahana
Enlèvement de trois Israéliens

L'armée israélienne a arrêté dans la nuit de dimanche à lundi le président du Parlement palestinien et membre du Hamas, Aziz Dweik, à Hébron, en Cisjordanie occupée, dans le cadre de son opération pour retrouver trois Israéliens enlevés jeudi soir.

"L'armée se concentre sur ceux qui ont participé, ont été impliqués (dans l'enlèvement, NDLR) ou ont des informations sur le lieu où se trouvent Gilad Shaar, Naftali Frenkel et Eyal Yifrah", a affirmé dans un communiqué Peter Lerner, un porte-parole de l'armée.

Mort d'un jeune Palestinien

Dans le cadre de ces recherches un jeune Palestinien a été tué par l'armée israélienne dans le camp de réfugiés de Jalazone, près de Ramallah, en Cisjordanie, a-t-on appris de sources médicales et sécuritaires palestiniennes.

Ahmed Arafat, âgé de 19 ans, a été touché mortellement par balle à la poitrine lors de heurts avec des soldats israéliens, ont précisé ces sources.

L'armée israélienne est entrée dans le camp de Jalazone et a procédé à des arrestations dans le cadre de ses recherches pour retrouver trois jeunes Israéliens portés disparus depuis 72 heures en Cisjordanie, ont-elles ajouté.

La victime avait été libérée de prison il y a une semaine, selon les sources de sécurité palestiniennes.

L'armée israélienne, interrogée, s'est refusée à tout commentaire dans l'immédiat.

Elle a arrêté des dizaines de Palestiniens et bouclé la ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, après l'enlèvement de trois jeunes Israéliens jeudi soir près d'un bloc de colonies proche de Jérusalem.

150 arrestations

Peter Lerner a en outre fait état de l'arrestation de 40 Palestiniens dans la nuit, portant ainsi à environ 150 le nombre d'arrestations depuis l’enlèvement des trois adolescents jeudi soir.

L'arrestation de M. Dweik a été confirmée de sources de la Sécurité palestinienne ainsi que celle de cinq autres députés du Hamas originaires de la ville d'Hébron.

Le président du Parlement palestinien, Aziz Dweik, membre du Hamas, le 19 janvier 2012, en Cisjordanie

Photo: AFP/Archives Abbas Momani

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a accusé le mouvement islamiste palestinien de l'enlèvement des trois Israéliens.

"La vague d'arrestations continue ce (lundi) matin", a déclaré à l'AFP Amani Sarahna, porte-parole du Club des prisonniers palestiniens.

Dimanche, l'armée israélienne avait déjà interpellé des dizaines de Palestiniens, en majorité des membres de Hamas -dont le député Hassan Youssef, l'un des fondateurs du mouvement islamiste-, et bouclé Hébron, la plus grande ville de Cisjordanie.

Le président du Parlement palestinien, Aziz Dweik, avait été placé en détention administrative -c'est-à-dire sans inculpation ni jugement- par Israël de janvier à juillet 2012.

Le Parlement palestinien élu en 2006, à majorité Hamas, est paralysé depuis que le mouvement islamiste a chassé de la bande de Gaza en juin 2007 les forces du Fatah du président Mahmoud Abbas.

Des élections législatives et présidentielle sont prévues d'ici la fin de l'année dans les Territoires palestiniens, aux termes de l'accord de réconciliation signé le 23 avril entre l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dominée par le Fatah, et le Hamas qui contrôle la bande de Gaza sous blocus israélien.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.