MAROC
20/11/2014 14h:27 CET | Actualisé 20/11/2014 14h:37 CET

Les violences exercées sur les enfants au Maroc

dblight

BILAN - Violences à l'égard des enfants, travail domestique, mariage des mineurs... À l'occasion de la 25ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l'enfant, le HufPost Maroc fait le point.

Le travail des enfants

En 2013, 86.000 enfants âgés de 7 à moins de 15 ans travaillent, d’après les chiffres du Haut Commissariat au Plan (HCP), repris par l’Unicef Maroc. Soit 37.000 enfants de moins qu’en 2011 toujours selon la même source.

C’est sans compter le travail domestique des petites filles et le travail des enfants dans l’agriculture.

Mariage des mineurs

Le Maroc compte 43.000 mariages précoces en 2011, d’après le Mouvement de la Jeunesse Marocaine (MJM). Selon l'Unicef, c'est dans la région de Tadla Azilal que se concentrent le plus de mariages précoces. À contrario, les régions les moins touchées sont celles de Laâyoune-Boujdour-Sakia Alhamra et le Grand Casablanca.

La violence domestique

87% des enfants sont victimes de violences dans leur foyer. 61% des parents choisissent les punitions corporelles pour éduquer leurs enfants, d’après l’UNICEF pour l’année 2006.

"La violence domestique n'est en général signalée que lorsque la violence physique est évidente dans le cas d'un enfant abandonné. La violence sexuelle et physique commise au sein du foyer et les actes commis par les employeurs, les professeurs et les responsables sont rarement signalés."

Mineurs en prison

Les enfants constituent 10 à 12% de la population carcérale au Maroc, selon l’Observatoire marocain des prisons, soit 54.800 prisonniers. Une situation dénoncée par de nombreuses ONG.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.