ALGÉRIE
09/09/2019 11h:40 CET

Energie : le pétrole à la hausse dopé par des importations Chinoises

MIGUEL MEDINA via Getty Images
This picture taken on March 29, 2019 in Sannazzaro de Burgondi, south of Milan, shows the Sannazzaro refinery of Italian multinational oil and gas company ENI. (Photo by Miguel MEDINA / AFP) (Photo credit should read MIGUEL MEDINA/AFP/Getty Images)

Les prix du pétrole poursuivaient leur progression, lundi, marquée par des hausses dues notamment aux vigoureuses importations Chinoises. 

Vers 09H30 GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 62,03 dollars à Londres, en hausse de 0,80% par  
rapport à la clôture de vendredi. 

A New York, le baril Américain de WTI pour octobre prenait 0,78% à 56,96 dollars. 

La Chine a de nouveau importé considérablement plus de pétrole en août, signale Carsten Fritsch, analyste pour Commerzbank. 

Le premier importateur mondial de pétrole brut a acheté à l’étranger 42,17 millions de tonnes en août, soit 3% de plus qu’en juillet, a précisé M. Fritsch. 

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés, dont la Russie, doivent par ailleurs se réunir jeudi à Abou Dhabi, pour contrôler  
l’application d’un accord convenu fin 2018 visant à réduire l’offre et maintenir les cours.

Dans une déclaration à la télévision, le nouveau ministre Saoudien de l’Energie, le prince Abdel Aziz ben Salmane, a assuré, lundi, qu’une baisse de la production va bénéficier à tous les membres de l’Opep.