MAROC
17/05/2019 17h:50 CET

En un an, plus de 61.000 personnes ont été déférées devant la justice à Marrakech

À l'occasion du 63è anniversaire de la DGSN, le préfet de police de la ville ocre fait le bilan.

DGSN

ARRESTATION - A l’occasion du 63è anniversaire de la DGSN ce 16 mai, le préfet de police de la ville ocre, Saïd El Aloua, a fait le bilan d’une année d’action au sein de la police de Marrakech.

Les services sécuritaires relevant de la préfecture de police de Marrakech ont procédé, durant la période allant du 16 mai 2018 au 16 mai 2019, à l’interpellation de 13 personnes recherchées au niveau international et à l’exécution de 16 mandats d’arrêt international dans le cadre de la coopération internationale pour lutter contre le crime organisé transfrontalier.

Selon les données présentées ce jeudi 16 mai, quelque 61.278 personnes ont été déférées devant la justice durant la même période, dont 13.484 personnes impliquées dans des affaires portant atteinte aux personnes et 9.188 aux biens.

Les services sécuritaires ont aussi procédé, durant la même période, au contrôle d’identité de 191.325 personnes suspectes, dont 16.741 personnes recherchées pour différents crimes et délits, dont 8.158 personnes recherchées au niveau national et 34.580 personnes arrêtées en flagrant délit et 389 personnes en possession d’armes blanches dans des conditions suspectes.

Dans le cadre de la stratégie de lutte contre le fléau de la drogue, les services sécuritaires de la préfecture de Marrakech ont interpellé 19.214 personnes impliquées dans des affaires de trafic de drogue et la saisie de 245,153 kg de la drogue du chira, 471,83 kg de cannabis, 119,642 kg de tabacs de contrebandes, 304 g de drogues dures (cocaïne), en plus de 9.681 comprimés psychotropes et la saisie de 32 voitures et 207 motos utilisés dans le trafic de la drogue.

Pour les infractions routières, les services sécuritaires ont effectué 39.371 opérations de contrôle et rédigé des procès-verbaux à l’encontre de 13.279 voitures et motos, la mise en fourrière de 5.696 voitures et motos alors que 20.135 amendes à l’amiable ont été enregistrées.