MAROC
04/08/2018 11h:21 CET

En temps de canicule ou après le sport, pourquoi la transpiration sent parfois mauvais?

Une histoire de bactéries.

franckreporter via Getty Images

SANTÉ - Qui dit forte chaleur, dit odeur de transpiration. Alors que les températures grimpent depuis quelques jours, il faut composer avec l’odeur corporelle de ses voisins, voire sa propre senteur incommodante. Mais pourquoi la transpiration sent parfois si mauvais?

Lorsque la température du corps humain augmente, celui-ci transpire pour réguler sa température. La sueur est sécrétée par deux types de glandes sudoripares. Les glandes eccrines sécrètent de la sueur à la surface du corps, qui finit par s’évaporer. Celle-ci est composée principalement d’eau et de sel.

D’autres glandes, apocrines cette fois-ci, sont situées au niveau des follicules pileux, principalement sous les aisselles, autour des tétons, de l’anus ou des appareils génitaux. Elles produisent une sueur riche en protéines et acides gras. La sueur produite par ces deux types de glandes est inodore.

L’odeur corporelle vient en réalité de différents types de bactéries présentes sur la peau dans ces endroits poilus et confinés. Lorsqu’elles entrent en contact avec la sueur, ces bactéries vont détruire les acides gras et les protéines contenues dans la sueur des glandes apocrines, un processus qui va libérer une odeur désagréable. Celle-ci est particulièrement forte au niveau des aisselles car l’une de ces bactéries, la staphylococcus hominis, se développe à cet endroit, selon une étude de la société britannique de microbiologie générale.

Les glandes apocrines ne s’activent qu’à la puberté, ce qui explique pourquoi les enfants n’ont pas besoin de déodorant.

Mais ce n’est pas tout

Le stress émotionnel et l’anxiété activent aussi les glandes apocrines, et donc entraînent une mauvaise odeur corporelle. Certains types de vêtements sont également plus propices aux odeurs de transpiration. La société américaine de microbiologie indique ainsi que les vêtements en polyester sentent plus mauvais après un exercice physique que ceux en coton.

Pourquoi? Car les bactéries se développent en plus grande quantité sur le polyester. Les chercheurs responsables de l’étude n’ont toutefois pas encore réussi à expliquer pourquoi le polyester est un tel terrain propice à celles-ci.

L’odeur de transpiration est-elle héréditaire?

La mauvaise odeur corporelle peut également être... génétique. Comme l’indique le HuffPost américain, qui cite une étude publiée dans l’American Journal of Medecine, un tiers des personnes qui ont une odeur corporelle inexpliquée sont atteint de triméthylaminurie, une maladie héréditaire qui empêche le corps d’assimiler la triméthylamine, une molécule présente dans les fluides corporels, et qui dégage une odeur de poisson pourri. Une maladie considérée comme rare, puisqu’elle touche moins de 0,06% de la population américaine.

Cet article a initialement été publié sur le HuffPost France.