MAROC
26/07/2018 10h:59 CET

En réponse aux jets de pierres sur les autoroutes, voici le dispositif de sécurité sur les ponts développé par ADM

Un prototype appelé à être généralisé.

ADM

AUTOROUTES - La société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) avait annoncé, le 18 juillet dernier, l’ouverture à la circulation du nouvel échangeur Mohammedia Centre, situé au point kilométrique 53 (PK 53) de l’axe autoroutier Rabat - Casablanca, accompagné d’un nouveau dispositif de sécurité annoncé pour sa part dès le mois d’avril 2018. 

Après les nombreux drames et incidents qui se sont produits sur les autoroutes nationales, dont le décès d’une femme suite à des jets de pierres sur son pare-brise en avril dernier, ADM a ainsi développé un dispositif de sécurité disposé sur les ouvrages de franchissement des autoroutes. Un prototype a ainsi été mis en place sur le passage supérieur, comprenez le pont, situé sur la route provinciale RP3307 reliant la ville de Mohammedia à Ain Tekki, et franchissant l’autoroute Rabat-Casablanca au point kilométrique 54, précisent les Autoroutes du Maroc.

Pour éviter que des objets et projectiles ne soient jetés sur les routes, ce dispositif est composé d’un grillage rigide installé le long de l’ouvrage, les panneaux qui le composent sont d’une hauteur de 2,5 m à laquelle s’ajoute un bavolet de 21 cm, soit une extension de clôture inclinée à 45° afin d’augmenter la difficulté de franchissement.

ADM
En bleu, le nouveau dispositif de grilles développé par ADM. 

Le tout est doublé d’un système de vidéosurveillance de 2 mâts positionnés chacun dans un sens de la circulation, et portant chacun 4 caméras permettant de surveiller aussi bien l’ouvrage que les accotements de l’autoroute. “En plus de la hauteur du grillage et du bavolet, le maillage des grilles possède un pas de 25 mm pour bloquer les projectiles sans pour autant occulter la visibilité”, détaille ADM au HuffPost Maroc. 

Les travaux ont été réalisé en deux phases, sur une durée de 21 mois, et entrent dans le cadre de la convention de partenariat signée le 4 juillet dernier par le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau (Direction des Routes, Direction du Transport Routier et de la Sécurité Routière) et ADM pour la sécurisation des ouvrages de franchissement des autoroutes nationales. Le dispositif devrait être généralisé progressivement sur le réseau autoroutier national, annonce ADM.