TUNISIE
02/04/2019 21h:29 CET

En quoi consiste l’opération à cœur ouvert que va subir Mick Jagger?

La pose d'une valve cardiaque est une intervention lourde, nécessitant d'opérer à cœur ouvert.

Jean-Paul Pelissier / Reuters

SANTÉ - C’est un coup dur pour les Rolling Stones. Le célèbre groupe de rock vient d’annuler sa tournée aux États-Unis. En cause, l’état de santé de son chanteur, Mick Jagger. Malade, la star de 75 ans doit subir une opération du cœur ce vendredi 5 avril à New York.

“Les médecins ont dit à Mick qu’il ne pouvait pas partir en tournée pour le moment car il a besoin d’un traitement médical”, a expliqué le groupe. Et pas n’importe lequel. Comme le rapporte le magazine américain Rolling Stone, l’interprète de “Paint It, Black” doit se faire poser une nouvelle valve cardiaque.

Aussi connue sous le nom de remplacement de la valve aortique, cette opération consiste à enlever la valve défectueuse et la remplacer par une prothèse d’origine biologique ou mécanique. C’est une intervention chirurgicale lourde. Elle est la plus pratiquée en cas de maladie cardiovasculaire et se fait généralement à cœur ouvert, sous anesthésie générale.

Les causes

Avec l’âge, notre organisme vieillit. Les valves, aussi. Ces éléments du cœur, censés séparer les différentes cavités et empêcher le sang de refluer dans le mauvais sens, peuvent se rigidifier, entraînant un rétrécissement et donc un difficile passage du sang.

 

Dans ce contexte, comme dans celui où une insuffisance aortique est diagnostiquée, c’est-à-dire quand on s’aperçoit qu’il y a une fuite au niveau de la valve aortique, le médecin peut proposer une telle intervention chirurgicale au malade.

Le choix de la prothèse

Une fois que la décision d’opérer est prise, la deuxième étape consiste à choisir le type de prothèse qui va servir à remplacer la valve d’origine, comme le souligne le site internet de l’Institut mutualiste Montsouris, un établissement privé dans le sud de Paris.

Il en existe deux. Il y a les valves mécaniques, dont la durée de vie est excellente d’après l’hôpital parisien. Le problème, c’est qu’elles impliquent la prise d’anticoagulants à vie. Destinés à empêcher la formation de caillots sanguins, ces médicaments peuvent être dangereux en cas de surdosage et entraîner une hémorragie. 

Il existe aussi les valves biologiques, des prothèses qui proviennent de valves ou de tissus d’origine animale et qui n’ont besoin d’un traitement anticoagulant que dans les trois mois qui suivent la pose. Ceci étant, la durée de vie d’une telle valve est moins intéressante. Elle “implique que 20% d’entre elles soient réopérées entre 15 et 18 ans après leur implantation”, observe l’Institut.

Complications

À l’issue de l’intervention, le patient est orienté vers le service de soins intensifs de l’établissement. Une surveillance est ensuite entretenue dans le service de réanimation. Après quoi, il faut compter sur une prise en charge d’une durée de sept à dix jours. 

Pendant cette période, les médecins observent la cicatrisation et régulent le traitement médical si besoin. Si aucun signe de complication n’est décelé, le patient est transféré dans un centre de réadaptation cardiaque pour une durée de quinze à vingt jours.

Toutefois, une telle opération peut exposer à de nombreuses complications. Parmi elles, des risques d’arythmies, des troubles cardiaques, mais aussi des infections ou une baisse générale de l’état de santé de l’individu. Malgré des améliorations au fil du temps et les progrès dans la médecine, chez les patients âgés, les taux de dégradation fonctionnelle après l’opération restent élevés, d’après le site Pourquoi docteurs.

Dans tous les cas, l’intervention implique de prendre des précautions. Même si un retour à la vie normale peut s’effectuer rapidement chez certains patients, l’opération nécessite forcément un suivi régulier avec un professionnel de santé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.