TUNISIE
09/09/2019 00h:41 CET

En plein débat sur les présidentielles, Hatem Boulabiar poste en direct des photos et une story sur Facebook

Voilà pourquoi le huissier de justice a confisqué le téléphone de Hatem Boulabiar...

Après Amor Mansour hier, c’est le candidat Hatem Boulabiar qui a attiré l’attention des internautes, dimanche, pour le deuxième débat de la présidentielle.

Après avoir prêté le serment présidentiel dès sa prise de parole (alors que les élections auront lieu le 15 septembre prochain et qu’il n’a donc pas -encore- été élu), le candidat s’est fait remarquer et épingler par la production de l’émission qui a envoyé un huissier de justice afin de lui confisquer son téléphone portable. La cause? Une story et des photos publiées en direct depuis son téléphone pendant le débat sur sa page Facebook.

Hatem Boulabiar/Facebook
Capture écran de la Story Facebook de Hatem Boulabiar.

A défaut d’avoir été incollable sur les questions qui lui ont été posées (il affirmé notamment que la Tunisie comptait 63 représentations diplomatiques à l’étranger alors qu’elle en compte 87 ou encore appelant confondant les Emirats-Arabes-Unis avec Abu Dhabi), il a été le candidat le plus raillé sur les réseaux sociaux.

“L’histoire ne revient jamais en arrière” Hatem Boulabiar...C’est bon, vous pouvez arrêter la diffusion”

“Le match pour éviter la relégation: Hatem Boulabiar vs Amor Mansour”

“Boulabiar a l’air heureux de son nouveau téléphone acquis à Abu Dhabi”

“Ma 7ème décision: Quand un investisseur arrive dans une région déshérité, il faut qu’il trouve un restaurant! #boulabiar”

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.