MAROC
30/05/2018 18h:12 CET

En Australie, cette vidéo contre la discrimination au travail devrait parler aux musulmans

“Personne ne devrait cacher qui il est au travail”.

SBS AUSTRALIA/FACEBOOK/CAPTURE DECRAN

VIDÉO - “Personne ne devrait cacher qui il est au travail”. Pour sa dernière campagne de recrutement, le SBS Australia, premier groupe public médiatique australien, a réalisé une vidéo humoristique efficace contre la discrimination au travail. Une scène en particulier devrait parler aux musulmans qui, à l’étranger, ont parfois du mal à trouver un endroit pour prier sur leur lieu de travail. 

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, publiée dimanche 27 mai sur la page Facebook de SBS, un employé musulman interrompu par une collègue alors qu’il fait sa prière dans son bureau fait semblant de faire du yoga sur son tapis. “Oh, salut! Oui, je suis juste en train de faire du bon vieux yoga”, explique-t-il en effectuant une série de poses acrobatiques sous l’oeil incrédule de sa collègue. La vidéo a été vue près de 80.000 fois.

D’autres séquences, mettant en scène une femme enceinte et une femme homosexuelle, évoquent également avec humour les stratagèmes que certains employés de bureau sont obligés d’inventer pour cacher ce qu’ils sont vraiment devant leurs collègues.

SBS Australia, qui dit oeuvrer pour un cadre de travail plus inclusif, rappelle que selon une étude récente du Conseil de la diversité de l’Australie (DCA), les employés dans les lieux de travail inclusifs sont 19 fois plus susceptibles d’être satisfaits de leur travail, et que les employés qui travaillent dans une équipe inclusive ont 10 fois plus de chances d’être très efficaces que ceux qui travaillent dans des équipes non inclusives.

Pénurie de lieux de prière

SBS a également réalisé, à la veille du ramadan, un reportage sur les lieux de prière improvisés que les musulmans d’Australie utilisent pour pratiquer leur foi. Parking souterrain, derrière une épicerie, sous-sol d’un magasin de kebab... ”À cause d’une pénurie de salles de prière dans de nombreux quartiers d’affaires, la communauté musulmane australienne s’est tournée vers le bouche-à-oreille - et les médias sociaux - pour aider les fidèles à trouver des endroits propices à la prière”, écrit SBS.

À Sydney, ouvrir des lieux de prière au cœur du plus grand centre financier d’Australie a été l’un des chevaux de bataille du Sydney City Masjid Committee, association musulmane qui dit avoir “organisé des lieux de prière pour nos frères et sœurs musulmans” depuis vingt ans. “Cependant, toutes ces installations ont été provisoires et ont fait l’objet d’arrangements de fortune, et au fil des ans, bon nombre de ces installations ont été fermées pour diverses raisons”, a déclaré l’un des membres du comité à SBS.

Selon un recensement de 2016, il y aurait un peu plus de 600.000 musulmans en Australie, soit environ 2,6% de la population. L’islam est la deuxième religion représentée, derrière le christianisme (52,1% de la population) et juste devant le bouddhisme (2,4%).