MAROC
24/12/2018 10h:11 CET

En Argentine, cet animateur misogyne a écopé de la punition parfaite

Baby Etchecopar a reçu une condamnation quelque peu spéciale après ses attaques envers des féministes.

BABY O MUERTE YOUTUBE

ARGENTINE - C’est une sanction peu banale pour cet animateur radio argentin, célèbre dans son pays pour ses attaques verbales contre les féministes.

Inculpé pour discrimination et violence de genre, Baby Etchecopar, aux commandes d’“El Angel del Mediodia” (“L’Ange de midi”) diffusé sur Radio 10, a été condamné cette semaine à recevoir des féministes pendant cinq moins dans son émission, rapporte Le Monde. Il devra leur céder le micro dix minutes par semaine.

Cet espace sera en outre sans publicité et le journaliste n’aura pas le droit d’interrompre ses invitées, de les critiquer pendant qu’elles parlent ou d’ajouter quelque chose après leurs interventions, précise Le Monde.

Enfin, Baby Etchecopar n’aura pas intérêt, pendant un an, à prononcer de propos offensants contre les femmes. Il devra aussi faire un don de 15.000 pesos (350 euros) à l’association catholique de charité Caritas.

“Il m’a semblé important que les auditeurs de Baby Etchecopar puissent écouter d’autres voix et d’autres explications, différentes de celles dont ils ont l’habitude,a expliqué le procureur Federico Villalba Diaz, des propos rapportés par Le Monde. C’est une idée non punitive, mais qui vise à améliorer la tolérance.”

Ci-dessous, l’émission “El Angel del Mediodia” de Baby Etchecopar diffusée vendredi 21 décembre:

Cet article a initialement été publié sur Le HuffPost France.