ALGÉRIE
24/01/2019 14h:38 CET

En Algérie, les formations de création de sites Web sous WordPress explosent

Des dizaines d’annonces circulent, depuis la fin du mois de décembre dernier, sur les réseaux sociaux pour proposer des formations de courtes durées.

Mashable

Après les formations en Community Management et en stratégie de communication digitale, de nombreuses sociétés spécialisées et écoles privées proposent, depuis le début de l’année, des formations en création de sites web sous WordPress.

Des dizaines d’annonces circulent, depuis la fin du mois de décembre dernier, sur les réseaux sociaux pour proposer des formations de courtes durées, destinées aux jeunes, aux étudiants, aux chargés de communications dans les entreprises, aux community managers et autres.

Il s’agit principalement de formations portant sur la création de sites web sous le système de gestion de contenu (CMS) open source WordPress. Avec la promesse, qu’au bout de quelques jours de formation théorique et pratique, les apprenants seront en mesure de créer, d’alimenter et de gérer un site web WordPress.

En fonction de leurs durées, les formations sont proposées entre 8000 et 25.000 DA. Elles sont couronnées par l’obtention d’une attestation de formation qui peut enrichir les CV des demandeurs d’emploi.

Ce boom de la demande pour WordPress l’explique Mohammed Nadir Medour, manager général de l’école de formation en métiers digitaux Dzigital School, par plusieurs facteurs. « Pratiquement tout le monde a appris conscience de l’importance d’avoir un site web.

Des entreprises, des écoles privées, des associations, des partis politiques, des écrivains, des maisons d’éditions et autres cherchent à avoir une présence et une adresse sur le web », dit-il. « Alors on cherche à acquérir les connaissances nécessaires pour gérer cette présence sur le web », ajoute notre interlocuteur.

À une question sur le choix de ce CMS par rapport aux autres, il dira que WordPress « répond à tous les besoins ». « Il est le système open source le plus facile à utiliser par des personnes qui n’ont pas de grandes connaissances en informatique », précise-t-il. Il enchaine : « C’est une système sécurisé adapté à tous les besoins des utilisateurs du web. Par exemple, on peut l’utiliser pour le commerce électronique, pour un site web vitrine et pour d’un journal électronique ».

D’après lui, le besoin en formation en WordPress va encore s’exploser au futur. « La culture de se doter de son propre site web fait son chemin en Algérie. Une culture renforcée par l’utilisation exponentielle des moteurs de recherches. Un site est devenu indispensable pour apparaitre dans les résultats des moteurs de recherche », dit-il.

Le plus demandé parmi les CMS

De son côté, CIER Communication projette d’organiser 6 à 7 sessions de formation sur le système WordPress. Selon son directeur, Imad Boubekri, WordPress est le système de gestion de contenu le plus demandé actuellement en Algérie. « Nous avons choisi ce système parce qu’il trop demandé par nos clients. On ne fait que répondre aux besoins exprimés », a-t-il répondu. Il poursuit : « C’est un système parfaitement adapté aux besoins des utilisateurs de web en Algérie ». Les formations de CIER seront assurées par des développeurs algériens.

La société Digital Institute of Algeria a déjà organisé 5 sessions de formation consacrées à WordPress l’année, et une 6e a été démarrée cette semaine. Les participants à ces formations sous forme d’ateliers vont parcourir WordPress depuis l’installation à l’alimentation du contenu d’un site Web ou d’un blog, en passant par le paramétrage. Selon l’annonce de Digital Institute of Algeria, le formateur est un diplômé en Intelligence artificielle (USTHB), certifié PHP5, HTML5, CSS3, JS1.8, Concepts de développement Web.

Selon les dernières données disponibles, WordPress fait tourner 32,0% de tous les sites Web sur Internet, y compris ceux qui n’ont pas de système de gestion de contenu (CMS). Pour ceux qui ont un CMS personnalisé, le taux est de 59,5%.