TUNISIE
16/07/2019 17h:12 CET

En 2041, près d'un Tunisien sur 5 sera âgé de plus de 60 ans

Le taux des personnes âgées de 60 ans et plus et des enfants de moins de 15 ans sera le même...

Thierry Monasse via Getty Images

Le taux des personnes âgées de 60 ans et plus atteindra 22,6% en 2041, contre 11,4% en 2014, donnant lieu ainsi, pour la première fois en Tunisie, à une égalité des taux des personnes âgées (60 ans et plus) et des enfants (moins de 15 ans), a estimé, mardi Lassad Laabidi, expert en sociologie de gériatrie et du service social.

Le nombre des personnes âgées de 60 ans et plus en Tunisie connaitra, au cours des prochaines années, une augmentation continue , passant de 14,1% de la population globale en 2021 à 18,2% en 2031 et à 20% en 2036, a-t-il affirmé, lors d’une conférence nationale tenue, mardi à Tunis, sur “les séniors et les retraités : compétences au service du pays ”.

L’expert a évoqué l’augmentation du taux des retraités en Tunisie, soit 50% de la population générale, ce qui aura des répercussions sur le marché de l’emploi et les régimes de la sécurité sociale, ainsi que sur la cohésion sociale. Il a appelé à ce propos, à adopter une approche objective pour l’analyse de cette question.

Laabidi a appelé à promouvoir la culture d’une retraite active loin des stéréotypes afin de protéger le retraité des différentes maladies. Il a, dans ce même ordre d’idées, exhorté les institutions publiques à élaborer des programmes de préparation à la retraite et à adopter la règle de la retraite progressive, lors des deux dernières années avant le départ définitif à la retraite, outre la création de conseils de retraités auprès des autorités locales.

“Le gouvernement ne compte pas augmenter à nouveau l’âge de départ à la retraite” annonce Youssef Chahed

 

Le Chef du Gouvernement Youssef Chahed a déclaré, lors de la même conférence que “le gouvernement ne compte pas augmenter à nouveau l’âge de départ à la retraite”.

Il a rappelé que le gouvernement avait, récemment, procédé à l’augmentation de l’âge de départ à la retraite en accord avec les partenaires sociaux et en vertu d’une loi adoptée par le Parlement en avril dernier, “ce qui a permis d’améliorer la situation financière des caisses sociales”, a-t-il dit, niant toute intention du gouvernement d’élaborer un projet de loi qui vise à augmenter, à nouveau, l’âge du départ à la retraite.

En avril dernier, le Parlement a approuvé l’amendement de la loi n°12 du 5 mars 1985 portant régime du système des pensions civiles et militaires et des survivants du secteur public.

La nouvelle loi prévoit d’augmenter d’une année l’âge de départ à la retraite, à partir du 1er juillet courant, le faisant passer à 61 ans pour les agents qui ont atteint 60 ans à compter de ladite date et jusqu’au 31 décembre 2019.

L’âge du départ à la retraite sera augmenté de deux ans à partir du 1er janvier 2020 pour les agents qui auront atteint 60 ans à partir de cette date.

Dans le même contexte, Chahed a indiqué que le gouvernement convoquera prochainement un conseil ministériel afin d’adopter de nouvelles mesures en faveur des retraités, dans l’objectif de tirer profit de leur expertise dans plusieurs domaines, outre le lancement d’un Conseil des sages visant à associer cette catégorie à la prise de décision et l’élaboration de programmes d’intégration économique, sociale et culturelle au profit de cette catégorie.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.