06/05/2019 17h:44 CET | Actualisé 06/05/2019 17h:44 CET

Emploi: 61.000 chômeurs de moins en un an au Maroc

Entre le premier trimestre de 2018 et le premier trimestre de 2019.

Btihal Remli via Getty Images
Photo d'illustration.

EMPLOI - Dans une note publiée ce 5 mai, le Haut-Commissariat au Plan dévoile les chiffres du chômage au Maroc pour le premier trimestre de 2019. En un an, le volume global du chômage a enregistré une baisse de 4,8% au niveau national, soit 61.000 chômeurs de moins.

C’est en milieu urbain que la tendance a baissé, avec 69.000 personnes en moins au chômage. Le côté rural a, par contre, enregistré une augmentation de 8.000 chômeurs.

“La population active au chômage est passée, entre le premier trimestre de l’année 2018 et celui de 2019, de 1.272.000 à 1.211.000 chômeurs, enregistrant une baisse de 4,8% dans le volume global du chômage au niveau national. Le taux de chômage est ainsi passé, entre les deux périodes, de 10,5% à 10% au niveau national, de 15,6% à 14,5% en milieu urbain et de 3,5% à 3,8% en milieu  rural”, précise le HCP.

Les jeunes et les femmes les plus touchés

Si la baisse a été enregistrée principalement chez les personnes disposant d’un diplôme (18,3% à 17,1%) et les jeunes âgés de 15 à 24 ans (25,7% à 24,1%), ces deux catégories sont aussi celles qui sont les plus touchées par le chômage. Les taux les plus élevés concernent “les jeunes âgés de 15 à 24 ans (24,1% contre 7,8% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus) et les détenteurs d’un diplôme (17,1% contre 3,7% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme)”, rapporte le HCP. Les femmes sont aussi les premières concernées avec 14,7% de chômeuses contre 8,5% pour les hommes.

“Près de 6 chômeurs sur 10 (58,5%) sont à la recherche de leur premier emploi (51,1% parmi les hommes et 71,4% parmi les femmes). Plus des deux-tiers des chômeurs (68,3%) le sont depuis une année ou plus (63,1% parmi les hommes et 77,3% parmi les femmes). D’un autre côté, 22,8% des chômeurs se sont retrouvés dans cette situation suite à des licenciements (17,2%) ou l’arrêt de l’activité de l’établissement employeur (5,6%)”, ajoute le Haut-Commissariat au Plan

Les trois-quarts des chômeurs répartis dans 5 régions

La majorité des chômeurs (71,5%) se concentrent sur Casablanca-Settat (22,8%), Rabat-Salé-Kénitra (16,8%), Fès-Meknès (11,7%), l’Oriental (11%) et Marrakech-Safi (9,2%). “Mais les taux de chômage les plus élevés sont observés dans les régions de Guelmim-Oued Noun (20,8%) et de l’Oriental (16,3%)”, précise le HCP.

On retrouve le même duo de tête pour les régions qui rassemblent le plus d’actifs âgés de 15 ans et plus: Casablanca-Settat (22,6% d’actifs), Rabat-Salé-Kénitra (13,7%). Les régions de Marrakech-Safi (13,2%), Fès-Meknès (11,7%) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11%) arrivent juste après.