TUNISIE
15/05/2019 16h:41 CET | Actualisé 15/05/2019 19h:11 CET

Elle crève l'écran dans "Dar Nana": À la découverte de Rabeb Srairi (INTERVIEW)

Radio, théâtre, télévision et cinéma, Rabeb Srairi est une artiste touche à tout qui excelle dans le rôle d'Aziza dans la série ramadanesque "Dar Nana" diffusée sur Nessma Tv.

Facebook/Rabeb Srairi

Les téléspectateurs de la série “Dar Nana”, diffusée sur Nessma Tv, ont sans doute remarqué le vent de fraîcheur espiègle soufflé par la jeune actrice, Rabeb Srairi, l’un des personnages principaux du feuilleton aux côtés de la grande Mouna Nourreddine, de Mohamed Ali Ben Jemaa et de Younes Ferhi. 

Si elle s’est fait connaitre à la télévision avec “Dar Nana”, Rabeb Srairi est loin d’être une novice dans le monde de l’audiovisuel puisqu’elle y a plongé dès son plus jeune âge, évoluant dans une émission consacrée aux enfants sur la Radio Nationale, raconte-t-elle au HuffPost Tunisie. (NDLR: avant de poursuivre par la suite sur Radio Misk, Shems Fm ou encore Express Fm).

C’est donc naturellement vers des études à l’Institut supérieur d’art dramatique qu’elle se dirige, une fois son baccalauréat en poche. Férue de théâtre, elle sculpte son talent sur les planches et enchaîne quelques rôles au cinéma en participant dans les films “Le sacre de l’homme” ou encore “Homo sapiens”.

Partie en France, elle revient en 2011. Elle retourne à son premier amour, la radio, en commentant l’actualité culturelle et en observant avec jubilation “l’’effervescence artistique due à la liberté d’expression nouvellement acquise”.

Pourquoi cette longue absence des productions télévisuelles? “Je n’ai pas cherché à décrocher des rôles et on ne m’a pas contactée non plus” et d’ajouter:“Les médias, ça bouffe beaucoup de temps”.  

Ce n’est qu’en apprenant que la production de la série “Dar Nana” cherchait des actrices, qu’elle décide de s’y replonger. Elle fait les tests caméra en ignorant qu’il s’agit d’un des rôles principaux. “En l’apprenant, j’étais terrifiée. C’était une première pour moi, et à la télé ça passe ou ça casse”.

Rabeb Srairi évoque la générosité et les bons conseils de Mouna Nourreddine et de Mohamed Ali Ben Jemaa qui lui ont permis de surmonter le stress de cette première expérience.

Le résultat est à la hauteur de la responsabilité: la jeune actrice excelle dans l’aisance à porter un texte comique épuré dont l’efficacité repose beaucoup sur le jeu et l’habilité des acteurs. Rabeb Srairi est convaincante, peut-être une aubaine pour un nouvel élan dans la carrière de la comédienne. 

Optimiste, elle se félicite ce qu’elle nomme “la nouvelle vague” d’acteurs, réalisateurs, scénaristes et techniciens. Ses coups de cœurs pour cette saison sont les feuilletons “Nouba” d’Abdelhamid Bouchnak et “El Maestro” de Lassaad Oueslati. Elle mentionne également “l’esthétisme de l’image” de ”L’affaire 460″ de Majdi Smiri. “Les techniques du cinéma sont adaptées à la télévision. La recherche de l’esthétisme et de la profondeur est là, sans doute influencée par la vague Netflix”,  décrit-elle.

Alors que la scène a été dominée ces dernières années par des actrices venues d’autres horizons, Rabeb Srairi dresse un constat nuancé: ”ça me désole en tant que femme de voir des actrices sollicitées uniquement pour leur ‘apparence’ , d’autant plus qu’il y a d’autres actrices professionnelles qui attendent un rôle et ne l’ont pas eu faute de contact dans ce système. En même temps, il y a des jeunes acteurs qui font leur apparition cette saison. Au final, ça bouge. Il y a de tout et il faut du tout pour faire un monde”, explique-t-elle.

Toujours éprise des planches, Rabeb Srairi participera à la mise en scène d’une nouvelle pièce de théâtre de Habib Belhadi. Un rôle dans le prochain film du réalisateur Mohamed Ali Mihoub est aussi à l’étude. Bref, un retour remarqué pour celle qui a su crever l’écran durant cette première quinzaine de Ramadan.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.