TUNISIE
11/02/2019 15h:33 CET

Elle aurait quitté "furieuse" un forum sur les biens domaniaux par manque de considérations: La ministre de l'Emploi dément

"Elle a considéré avoir été ignorée en tant que ministre de la formation professionnelle et n’a pas été citée lors des spots publicitaires” rapporte Mosaïque FM.

Facebook/Ministère de la formation professionnelle et de l'Emploi

La ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle Saida Ounissi a démenti, lundi, au HuffPost Tunisie, les informations relayées par la radio Mosaïque FM quant au fait qu’elle ait quitté, “furieuse”, le “Forum sur le bien domanial au service du développement et de l’emploi” ouvert par le chef du gouvernement.

La ministre aurait été furieuse du traitement qui lui a été réservé lors de ce forum: “elle a considéré avoir été ignorée en tant que ministre de la formation professionnelle et n’a pas été citée lors des spots publicitaires” indique le site de Mosaïque Fm.

Contactée par le HuffPost Tunisie, Saida Ounissi a nié la version rapportée par la radio: “Je n’ai pas quitté le forum, furieuse” affirme-t-elle expliquant qu’à la fin du mot d’ouverture du chef du gouvernement et du point de presse, elle a préféré s’éclipser au profit du ministre des Domaines de l’État, dont c’est le projet.

“Je n’ai pas fait de déclaration, ni moi et ni Samir Bettaieb (NDLR: ministre de l’Agriculture) pour laisser le champ à Hedi Mekni dont c’est le projet” a-t-elle affirmé ajoutant avoir dû quitter par la suite le forum “pour aller rejoindre mon bureau où j’ai du travail” a-t-elle conclu.

Le chef du gouvernement Youssef a présidé, lundi, l’ouverture du “Forum sur le bien domanial au service du développement et de l’emploi” organisé à l’initiative du ministère des domaines de l’Etat et des affaires foncières.

 

Il y a annoncé la simplification des procédures administratives relatives à la revente des biens des étrangers à leurs occupants tunisiens. Il a par ailleurs indiqué que quelques 10 mille hectares de terres domaniales agricoles seront proposés aux diplômés du supérieur actuellement au chômage afin de lancer leurs projets.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.