TUNISIE
13/09/2019 23h:39 CET | Actualisé 13/09/2019 23h:39 CET

Élection présidentielle: Slim Riahi se retire de la course à la présidentielle au profit de Abdelkrim Zbidi

Après Mohsen Marzouk, un deuxième candidat se désiste en faveur d'Abdelkrim Zbidi.

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, le candidat à l’élection présidentielle Slim Riahi a décidé de se retirer de la course à la présidentielle au profit de Abdelkrim Zbidi.

“J’ai demandé des sondages internes qu’on ne peut publier mais le fait que j’ai pris la parole et ai pu me défendre (...) a fait que ma popularité a augmenté et a pu atteindre les 40%. Il est clair que je n’aurai pas les mêmes chances que tout le monde puisque je suis à l’extérieur du pays (...) En conséquence, je décide de me retirer de la course à la présidentielle et appelle à voter Abdelkrim Zbidi” annonce Slim Riahi avant de se justifier.

“Je me retire pour l’intérêt national, parce que les chiffres à ma disposition sont bonnes mais ne permettent pas d’arriver au second tour. Deuxièmement, mon choix se base sur le patriotisme de la personne. De ce que je connais et au regard de ses positions, je suis persuadé que la Tunisie restera sur le droit chemin en s’éloignant de la nouvelle dictature” dit-il avant d’appeler les Tunisiens à aller voter “en masse” pour Abdelkrim Zbidi.

Par ailleurs, Slim Riahi a annoncé son soutien à Nabil Karoui qu’il considère comme un “prisonnier politique à cause d’un nouveau système dictatorial qui se met en place en Tunisie” a-t-il déclaré ajoutant que “ce système souhaite rester au pouvoir en éliminant ses opposants”.

Soupçonné de blanchiment d’argent et de suspicion de corruption, Slim Riahi est recherché par la justice tunisienne qui a émis à son encontre un mandat de dépôt le 17 avril dernier.

En fuite à l’étranger depuis novembre 2018, il avait porté plainte contre le chef du gouvernement et d’autres personnalités pour tentative de coup d’État, une plainte qui sera classée sans suite par la justice militaire malgré deux convocations pour témoigner.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.