TUNISIE
02/08/2019 16h:21 CET | Actualisé 02/08/2019 16h:54 CET

Élection présidentielle: Lotfi Mraihi, Mounir Jemaï, Nidhal Kraiem, Fethi Krimi et Hamdi Alaia déposent leurs candidatures

Le fondateur et secrétaire général de l’Union patriotique républicain et quatre indépendants ont également déposé leurs candidatures, vendredi.

Après Abir Moussi, Mohamed Abbou, Nabil Karoui et Mongi Rahoui, cinq autres candidats ont déposé leurs dossiers de candidatures à l’élection présidentielle auprès de l’Instance Supérieur Indépendante des Élections (ISIE).

Lotfi Mraihi, médecin de métier, fondateur et secrétaire général de l’Union patriotique républicain en fait partie. “Se présenter à l’élection présidentielle n’est pas un caprice (...) Garder l’unité des Tunisiens dans ces circonstances et restaurer la confiance entre eux ne sera pas une chose aisée. Je sais ce qui m’attend si les Tunisiens m’accordent leur confiance” a-t-il affirmé.

 

Parmi les autres candidats ayant déposé leurs dossiers l’on retrouve Mounir Jamaï, candidat indépendant, agriculteur de métier et activiste de la société civile qui a pu récolter 12.000 parrainages citoyens afin de pouvoir se présenter. “Mon programme? Il sera entièrement dédié à l’emploi et au développement (...) Rien que d’avoir pu aujourd’hui déposer mon dossier est déjà une victoire de la démocratie” a-t-il dit. Celui-ci est aussi candidat aux législatives à Bizerte sur une liste indépendante. 

 

De son côté, Hamdi Alaya, qui se présente comme candidat indépendant, affirme être “un professeur ayant un bureau international reconnu par l’ONU à travers lequel il présente aux chefs d’État des lois sociales ou politiques”. Il a également indiqué qu’ “il est un candidat important” et qu’il sera “le vainqueur” de ces élections.

“J’ai contribué à faire arriver au pouvoir Barack Obama et François Hollande” a-t-il annoncé.

“Nous mettrons fin à l’injustice, à l’injustice des dirigeants; à la corruption (...) Mon programme est prêt, mais je ne peux pas vous le révéler ici” a-t-il poursuivi.

Enfin, Nidhal Kraiem, candidat indépendant, expert en droit a également déposé sa candidature tout comme Fethi Krimi, qui avait également déposé son dossier à l’ISIE en 2014 mais qui a été refusé à cause des parrainages.

En effet, il avait présenté à l’ISIE une liste de “parrains” élus à l’ARP contenant leurs noms, prénoms et numéros de Cartes d’identité, sans leurs signatures. Or plusieurs de ces élus avaient affirmé à l’ISIE ne jamais avoir parrainé ce candidat.

Les dépôts des candidatures à l’Instance Supérieur Indépendante pour les Élections sera ouvert du 02 au 09 août.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.