TUNISIE
13/09/2019 17h:04 CET

Élection Présidentielle: Le coordinateur de l'IRIE Belgique dément les accusations portées par la CVDT Belgique

Accusé d'avoir placé des bureaux de vote dans les locaux d'associations, ce qu'interdit la loi, Fethi Rehouma explique y avoir été obligé sous peine de devoir fermer 5 bureaux de vote en Belgique.

NurPhoto via Getty Images
Photo d'illustration.

Le Coordinateur de l’Instance Régionale Indépendante des Elections en Belgique Fethi Rehouma a démenti, vendredi, les accusations portées par la section belge de  Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie.

Selon celle-ci, le local d’une association à Charleroi dirigée par Fethi Rehouma, également coordinateur de l’IRIE, fait office de bureau de vote pour les élections, l’ONG l’accusant également d’être -tous comme les membres de son association- soutien, sympathisant voire appartenant à un parti politique, ce que dément l’intéressé, fatigué de telles accusations.

“Je défie qui que ce soit de m’apporter la preuve que je suis un membre d’ Ennahda (...) En Belgique on sait qui est Fathi Rehouma” affirme celui-ci au HuffPost Tunisie.

Celui-ci explique au HuffPost Tunisie, pourquoi le local de son association fait office de bureau de vote: “J’ai été désigné coordinateur le 2 septembre, et avant cette date, rien n’a été fait par le consulat pour réserver les salles. Ici en Belgique, il faut faire la demande au moins 2 mois à l’avance”.

Face à ce retard, il affirme avoir fait ce qu’il a pu pour trouver des solutions, “sinon je devais annuler au moins 5 bureaux de vote sur 6 en Belgique”.

“J’ai contacté plein d’amis pour enfin trouver les locaux manquants, dont 4 bureaux se trouvent dans des locaux d’associations (Renaix, Liége, Gand et Charleroi) et en plus gratuitement J’ai fait de mon mieux pour que les Tunisiens en Belgique exercent leurs droit de vote” poursuit-il. 

Interrogé sur l’affluence dans les bureaux de vote belges en ce premier jour de scrutin, Fethi Rehouma assure que l’opération suit normalement son cours: “Il nous reste encore samedi et dimanche, deux grandes journées” a-t-il conclu.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.