TUNISIE
08/08/2019 20h:20 CET

Élection présidentielle: 56 candidats ont déposé leurs candidatures à ce jour

Les candidats ont jusqu'au vendredi 09 août, 18h00, pour déposer leurs dossiers à l'ISIE.

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) a annoncé, jeudi, à la veille de la date butoir pour le dépôt des candidatures, que 56 candidats ont déposé leurs dossiers pour se présenter à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain.

Rien que pour la journée du jeudi, 16 nouveaux candidats ont suivi la procédure imposée par l’ISIE.

 

Parmi eux l’on retrouve Mounir Baatour, avocat et président de l’association Shams pour la dépénalisation de l’homosexualité, premier candidat ouvertement homosexuel à se présenter à l’élection présidentielle.

 

L’on retrouve Hechmi Hamdi, fondateur du Courant de l’Amour. S’il n’en est plus le président, il est néanmoins le candidat du parti.

Candidat à la présidentielle en 2014, il avait obtenu 5,75% des voix.

Getty Editorial

 

Le journaliste et écrivain Safi Saïd a également déposé sa candidature à l’ISIE. Candidat indépendant à l’élection présidentielle de 2014, il n’avait récolté que 0,8% des voix. Il est également candidat sur une liste indépendante à l’élection législative du 06 octobre prochain dans la circonscription de Tunis 2.

FETHI BELAID via Getty Images

Autre visage connu qui a déposé sa candidature, celle de “Recoba”, de son vrai nom Mohamed Amine Aguerbi. Figure de la Ligue de Protection de la Révolution, milice pro-islamiste, créée en 2012 pour “préserver les acquis de la révolution” et “renforcer l’identité arabo-musulmane”. 

Pratiquant des intimidations et utilisant la violence contre l’opposition et certaines associations, ils sont soupçonnés d’être derrière la mort de Lotfi Nagdh, figure de Nidaa Tounes à Tataouine en 2012 et d’une attaque contre le siège de l’UGTT quelques mois plus tard.

La Ligue de Protection de la révolution a été officiellement dissoute par la justice tunisienne en mai 2014 mais ses membres sont toujours actifs.

FETHI BELAID via Getty Images

D’autres candidats, tous indépendants, se sont également présentés à l’instar de Maher Khachnaoui qui a affirmé qu’il “fermerait toutes ambassades étrangères qui n’accorderaient pas de visas aux jeunes tunisiens”, de Fethia Maaouid qui a déclaré vouloir garantir les libertés individuelles et interdire “les vêtements amples qui couvrent tout le corps et sous lequel on peut tout cacher” , de Sahbi Trabelsi, de Noureddine Bouali, d’Ikbal Lamine dont le programme est “de rendre la Tunisie meilleure que l’Allemagne” , de Mohamed Lassaad El Ouni qui promet de “rééchelonner voire de supprimer les dettes des Tunisiens”, de Radhouane Abdelali, de Habib Ben Sassi, de Mohsen Mjahed, de Marouane Ben Amor, de Rafik Sellami ou encore de Zied Teber.

Le nombre de candidats à la présidentielle devrait encore augmenter vendredi, dernier jour pour le dépôt des candidatures, puisqu’au moins deux autres candidats déposeront officiellement leurs dossier: le chef du gouvernement Youssef Chahed et le candidat d’Ennahdha Abdelfattah Mourou.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.