TUNISIE
06/10/2019 14h:32 CET

Élection Législative: L'ISIE et la société civile relèvent plusieurs infractions électorales

Il “n’existe pas de campagne électorale exempte d’infractions à 100%” estime Nabil Baffoun

FETHI BELAID via Getty Images
Photo d'illustration

Le président de l’ISIE, Nabil Baffoun a affirmé que quelques tentatives d’influencer les électeurs, ont été enregistrées dimanche, jour de silence électoral, dans certains bureaux de vote. Il a considéré qu’il “n’existe pas de campagne électorale exempte d’infractions à 100%”.

Dans une déclaration aux médias à la salle des opérations de l’ISIE, au Palais des Congrès à Tunis, Baffoun a indiqué que les instances sectorielles adressent leurs rapports à l’instance centrale, et que le conseil de l’ISIE est en état de réunion permanente, pour étudier ces rapports et partant vérifier s’il y a des infractions graves pouvant influer sur la volonté des électeurs et prendre les décisions nécessaires à ce propos.

Quelques dizaines d’infractions relevées dans la matinée par Mourakiboun

Le réseau “Mourakiboun” a considéré dimanche, que l’opération de vote pour les élections législatives, se déroule de manière fluide, dans le respect de toutes les procédures en vigueur. Il a indiqué que quelques dizaines d’infractions relatives à la poursuite des campagnes électorales à proximité des centres de vote, ont été enregistrées.

Marzouk a indiqué que de graves infractions ont été enregistrées puisque le chef du bureau de vote de Sbeitla (gouvernorat de Kasserine) a continué de faire campagne pour l’une des listes candidates. De même, une infraction a été détectée au centre de vote à la Cité El Khadra dans la capitale, étant donné que plusieurs agents de l’ISIE ne portaient pas de badges.

Suspicion de distribution d’argent à Tozeur, Zaghouan

Le président de l’Instance régionale de Tozeur Sahbi Badraoui a annoncé, dimanche, que des suspicions de distribution d’argent afin de voter pour certaines listes ont été relevées dans la circonscription.

Badraoui a affirmé attendre que des listes concurrentes saisissent l’IRIE concernant ces dépassements afin de pouvoir les transférer à la justice pour enquête.

A Zaghouan, l’observatoire des élections Chahed a repéré de la distribution d’argent effectuée par des personnes à proximité de l’école 2 mars de Bir Mchergua au profit d’une liste indépendante. 

Influence d’électeurs à Siliana, Ben Arous

La président de l’IRIE Siliana a annoncé que plusieurs infractions ont été relevées dans sa circonscription. La plupart des infractions consistent en des tentatives d’influencer certains électeurs à l’intérieur comme à l’extérieur des centres de vote.

Des rapports ont été dressés par les observateurs de l’Instance a-t-elle ajouté.

A Ben Arous, l’observatoire des élections Chahed a également relevé des personnes appelant les électeurs à voter pour une liste indépendante et ce dans l’enceinte du centre de vote de l’école “Hay El Khalij”.

“Des incidents graves” déplore I Watch

De son côté I Watch a déploré de “graves incidents” électoraux qualifié de “dangereux” pouvant avoir un impact sur le processus démocratique.

Selon Mawfak Zouari, membre de l’ONG, il y a eu plusieurs tentatives d’influencer les électeurs dans de nombreux centre de vote à Tunis 2, au Kef et à Tataouine: “Il y a des représentants des listes qui sont présents à l’intérieur des centres de vote et qui essayent d’influencer les électeurs” a-t-il déploré.

Par ailleurs, le silence électoral n’a pas été respecté puisque plusieurs listes continuent de faire campagne selon lui comme repéré à Sfax 2, à l’Ariana, à la Manouba, à Tunis 1 et à Nabeul 1, où des tracts continuaient à être distribués devant les centres de vote.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.