TUNISIE
08/10/2019 19h:41 CET | Actualisé 08/10/2019 19h:43 CET

Élection législative: Les résultats préliminaires à l'Ariana, à Kairouan, au Kef et à Kasserine

Nombre de voix, nombre de sièges, quels députés? Ce qu'il faut retenir des votes dans ces circonscriptions...

picture alliance via Getty Images

L’Instance Supérieure Indépendante des Élections a publié, mardi, les résultats préliminaires dans de nombreuses circonscriptions après le dépouillement de l’ensemble des bulletins de vote.

Voici ce qu’il faut retenir:

Ariana: 9alb Tounes et Ennahdha obtiennent le même nombre de siège

A l’Ariana, le parti 9alb Tounes a obtenu 27.431 voix, devançant ainsi Ennahdha (25.356 voix), le PDL (16.722 voix), Attayar (14.195 voix), Al Karama (8978 voix), Errahma (6646 voix) et Tahya Tounes (6110 voix).

Concernant la répartition des sièges, Ennahdha et 9alb Tounes en obtiennent chacun deux. Les 4 autres sièges reviennent au PDL, à Attayar, à Al Karama et à Errahma.

Ainsi l’on retrouvera les députés suivants:

- Ennahdha: 2 sièges.

Sahbi Atig a réussi la passe de 3. Après avoir été élu à l’Assemblée nationale constituante en 2011 puis à l’Assemblée des représentants du peuple en 2014 à l’Ariana, il réussit à briguer un troisième mandat consécutif.

Elle aussi députée d’Ennahdha à l’ARP, Jamila Ksiksi poursuivra l’aventure en 2019.

- 9alb Tounes: 2 sièges dont un à Iyadh Elloumi, expert-comptable. Il faisait partie du mouvement de Moncef Marzouki Harak Tounes El Irada. S’il a présenté sa démission en 2017, il a effectivement quitté le parti qu’en 2019. 

- PDL: 1 siège pour la tête de liste Boubaker Zakhama. Pneumologue, il a été à la tête de la Fédération nationale de la Santé et président de la Chambre syndicale tunisienne des cliniques privées.

- Attayar: 1 siège pour Nabil Hajji. Membre du parti, il a été président du deuxième Congrès national du Courant démocrate tenu en avril 2019.

- Errahma: 1 siège qui revient à Ahmed Ben Ayed.

- Al Karama: 1 siège qui revient à Abdelatif Aloui

 

Kairouan: 2 sièges pour Ennahdha et 2 sièges pour 9alb Tounes

A Kairouan, Ennahdha arrive en tête avec 20.083 voix, suivie de 9alb Tounes avec 16.407 voix. 

Derrière Al Karama prend la troisième place avec 7248 voix suivie de la liste indépendante “Al Rabita El Khadhra” avec 3902 voix, d’Attayar avec 3574 voix, de la liste indépendante “Al Roujou’ lel Asl” avec 3493 voix et du mouvement du peuple avec 3082 voix.

 

En nombre de sièges, les 9 sièges de la circonscriptions sont départagés comme suit: Ennahdha et 9alb Tounes obtiennent chacun 2 sièges. Les 5 autres sièges reviennent donc à Al Karama, à  la liste indépendante “Al Rabita El Khadhra”, à Attayar, à la liste indépendante “Al Roujou3 lel Asl” et au mouvement du peuple.

Ennahdha: 2 sièges. Le premier revient à la tête de liste Said Ferjani, membre du conseil politique du parti et le second à Farida Labidi, déjà élue à l’ARP en 2014 et qui poursuivra donc en 2019. 

9alb Tounes: 2 sièges. Le premier pour Seif Eddine Merghni et le second pour Sihem Chriki.

Al Karama: 1 siège pour Maher Zid, blogueur et journaliste islamiste 

Liste indépendante “Al Rabita El Khadhra”: 1 siège pour Sahbi Smara, journaliste.

Attayar: 1 siège pour Nizar Makhloufi, ancien constituant, il avait été élu à Kairouan sur les listes du CPR avant de rejoindre par la suite le Courant démocrate, pour lequel il s’était présenté aux législatives dans la même circonscription, sans succès.

Liste indépendante “Al roujou3 lel Asl”:  1 siège pour Tarek Fetiti. Il est actuellement député et a été élu en 2014 sur les listes de l’UPL dans la même circonscription.

Mouvement du peuple: 1 siège pour Khaled Krichi. Avocat de métier, il est l’ex-président de la commission d’arbitrage et de réconciliation de l’Instance Vérité et Dignité.

Le Kef: Deux sièges pour 9alb Tounes

Au Kef, le parti 9alb Tounes est arrivé largement en tête avec 13.085 voix suivi d’Ennahdha avec 7531 voix.

Derrière arrivent le mouvement du peuple avec 1978 voix, Attayar avec 1887 voix et Machrou’ Tounes avec 1766 voix.

Ainsi, 9alb Tounes obtient deux sièges, Ennahdha, Attayar, le mouvement du peuple et Machrou’ Tounes, un seul siège chacun.

9alb Tounes: 2 sièges pour Hatem Mliki, expert en gouvernance locale, il a également été directeur technique du Centre International de Développement pour la Gouvernance Locale et pour Meryem Laghmani.

Ennahdha: 1 siège pour Mokhtar Lamouchi. Élu la constituante en 2011, il a été condamné à 5 ans de prison suite aux évènements de Bab Saadoun avant de vivre dans la clandestinité jusqu’en 2011. Membre du conseil de la Choura d’Ennahdha, il en est le Deuxième vice président chargé de la relation avec les conseils régionaux de la Choura.

Attayar: 1 siège pour Amel Saidi

Mouvement du peuple: 1 siège pour Hatem Boubakri.

Machrou’ Tounes: 1 siège pour Nesrine Laamari. elle entre à l’ARP après le décès de Abada Kéfi, devenant la plus jeune députée à l’Assemblée. Membre de la Fédération Tunisienne de Lutte, elle est diplômée de l’Institut Supérieur du Sport et de l’Education Physique de Ksar Saïd et titulaire d’un master en management du sport.

Kasserine: Derrière Ennahdha, 9alb Tounes, Tahya Tounes, Nidaa Tounes et quelques suprises

A Kasserine, c’est le parti Ennahdha qui est arrivé en tête avec 14.170 voix suivi de 9alb Tounes avec 11.981.

Derrière, arrivent l’UPR de Lotfi Mraihi avec 8582 voix suivi de la liste indépendante “El Wafa Bel 3ahd” avec 6430 voix, de la liste indépendante “El Imtiyaz” avec 4746 voix, du parti socialiste destourien avec 4633 voix, de Tahya Tounes avec 3501 et de Nidaa Tounes avec 2648 voix.

Sur les 8 sièges destinés au gouvernorat, les huit premiers partis récoltent donc chacun un siège.

Ennahdha: 1 siège pour Noureddine Arbaoui qui est actuellement président du bureau politique du parti.

9alb Tounes: 1 siège pour Mohamed Ahmed Dalhoumi.

UPR: 1 siège pour Ayet Allah Hichri

Liste indépendante “El Wafa Bel 3ahd”: 1 siège pour Mabrouk Khachnaoui, hommes d’affaires et ex-député du RCD avant la révolution.

Liste indépendante “El Imtiyaz”: 1 siège pour Mohamed Zoôbi.

Parti socialiste destourien: 1 siège pour Mohamed Salah Letifi

Tahya Tounes: 1 siège pour Kamel Hamzaoui. Il est actuellement président du conseil municipal de Kasserine. Élu en 2014 à l’ARP pour le compte de Nidaa Tounes à Kasserine, il avait cumulé les fonctions après s’être présenté aux municipales en 2018, ce qui était interdit. Face à la pression de la société civile, l’ARP avait tranché et l’avait considéré comme démissionnaire.

Nidaa Tounes: 1 siège pour Ali Hermassi.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.