23/10/2019 12h:15 CET | Actualisé 23/10/2019 12h:15 CET

El Othmani: Le prix des bouteilles de gaz n’augmentera pas

Le PLF 2020 “contient un budget suffisant” pour subventionner les bouteilles de gaz.

Huffpost MG
Saad Dine El Otmani

COMPENSATION - Saad Eddine El Othmani réagit à plusieurs publications sur les réseaux sociaux concernant une possible hausse des prix des bouteilles de gaz. Dans un tweet, publié le 22 octobre au soir, le chef du gouvernement affirme que “l’information est fausse et n’a aucun fondement”.

Saad Eddine El Othmani précise que le projet de loi de finances (PLF) 2020 “contient un budget suffisant pour continuer à subventionner les bouteilles de gaz, qu’elles soient petites ou grandes”. 

Lors d’une conférence de presse dédiée au PLF 2020, tenue le 22 octobre, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie, des finances et de la réforme des administrations, a partagé la même position devant les journalistes, déclarant: “Pendant toute l’année 2020, la bonbonne de gaz est à 40 dirhams et elle ne bougera pas”.

Registre social unique

Dans un rapport sur la compensation, accompagnant le PLF 2020, le Département des finances explique qu’en attendant l’opérationnalisation du Registre social unique (RSU), prévue en 2021, le gouvernement poursuivra ses subventions du gaz butane, du sucre et de la farine. Le département de Benchaâboun précise que ce RSU “permettra de coordonner et de restructurer l’ensemble des aides sociales”, et donc parmi eux les prix du gaz butane. 

Toutefois, selon le quotidien Le Matin, la dotation programmée dans le PLF 2020 a été réduite à 13,64 milliards de dirhams, soit 4,03 milliards de dirhams de moins que le budget qui été prévu en 2019. La même source précise que c’est essentiellement en raison de l’évolution prévue des cours à l’international.