MAROC
16/01/2019 16h:14 CET

Al Hoceïma: El Othmani à la rencontre des élus et des acteurs de la société civile de la région

Pour "mettre en oeuvre les orientations royales."

Saad-Eddine El Othmani/Facebook

RÉGIONALISATION - Week-end chargé en perspective pour le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, qui se prépare à effectuer une visite dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, ce samedi 19 janvier.

Annonçant cette visite, le département de la primature précise que cette initiative intervient comme suite logique au choix du Maroc d’adopter une régionalisation avancée. Et régionalisation rime avec communication qui fait l’objet d’“un programme gouvernemental spécial”, affirme la primature, soulignant qu’il s’agit de mettre en oeuvre les orientations royales. 

Au cours de cette visite, deux grandes séances de dialogue sont prévues. La première, le matin à 10h, réunira El Othmani avec les élus et acteurs de la société civile au siège de la préfecture de Fahs Anjra. La seconde, l’après-midi à 16h30, aura lieu au siège du conseil régional avec le bureau constitutif de ce dernier. 

À travers ce dialogue ouvert avec les représentants locaux, il est question pour El Othmani d’instaurer “une communication de proximité” pour rester, comme il se plait à le répéter à chaque occasion, ”à l’écoute”. Le chef du gouvernement recueillera ainsi les attentes et besoins des élus et acteurs de la région, mais aussi leurs difficultés et retards accusés dans la réalisation de projets. 

“L’action” suivra “l’écoute”: El Othmani devra s’acquitter de son engagement d’assurer le suivi de l’évolution des projets régionaux, comme le précise la primature, qui voit dans cette visite “l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement des projets de développement que connait la région”. 

Le déplacement du chef du gouvernement interviendra quatre jours après son oral à la Chambre des conseillers, mardi 15 janvier, et dont la thématique a justement porté sur le développement locale et la régionalisation avancée. Par rapport à celle-ci, El Othmani a rappelé que le gouvernement a mis en place l’ensemble de décrets liés aux lois organiques relatives aux régions, provinces, préfectures et communes. Et de préciser que l’instauration de la charte de décentralisation administrative apportera un réel changement en limitant les tâches de l’administration centrale à “l’élaboration des visions des politiques publiques”.

À présent, un projet de charte visant à rendre la régionalisation avancée effective a été mis au point pour définir avec exactitude les engagements des secteurs gouvernementaux et les régions. À celles-ci, El Othmani promet aussi de faire plus et mieux en matière de ressources financières et de gestion par l’augmentation de leur budget et la mise en place de plans de développement.

En juin 2107, le gouvernement avait annoncé l’organisation de plusieurs visites aux provinces. Les villes ciblées étaient celles qui connaissent “des déficits” et/ou “un retard dans la réalisation de certains projets de développement”, mais aussi celles dont “il faut s’informer de la situation des citoyens et des citoyennes”.