TUNISIE
17/10/2019 13h:36 CET

El Hiwar Ettounsi va demander une protection policière pour ses locaux et ses employés

Sur les réseaux sociaux, certaines personnes ont affirmé être prêtes à "faire exploser" les locaux de la chaine.

El Hiwar Ettounsi
El Hiwar Ettounsi

L’avocat d’El Hiwar Ettounsi Abdelaziz Essid a annoncé, jeudi, que la chaine compte demander au ministère de l’Intérieur et au procureur de la République une protection policière pour ses employés et ses locaux après les menaces exprimées contre la chaine sur les réseaux sociaux. 

Ce dernier affirme que “malgré les menaces dangereuses de certaines publications, la direction de la chaine ne portera pas plainte”. 

Cette demande de protection, intervient notamment par la publication d’un dénommé Tawfik Sellami, se présentant comme fonctionnaire au ministère des Finances d’une publication sur sa page Facebook affirmant ”être prêt à exploser la chaine El Hiwar Ettounsi et les chaines similaires” afin de “protéger l’avenir de ses enfants” et se disant contre la liberté d’expression et ceux qui la défendent.

 

Depuis, plusieurs jours, la chaine El Hiwar Ettounsi est victime de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux, où plusieurs pages ou personnes appellent au lynchage des chroniqueurs de l’émission “Al Yawm Al Thamen”, présenté par la journaliste Myriam Belkadhi, elle-même victime de menaces de mort.

 

Dimanche, à l’annonce des résultats du second tour de la présidentielle, des journalistes de la chaine, présents à l’avenue Habib Bourguiba pour couvrir les scènes de joie des partisans de Kais Saied, ont été attaqués par plusieurs personnes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.