ALGÉRIE
05/01/2019 13h:31 CET | Actualisé 05/01/2019 13h:39 CET

El Djeich durcit le ton à l'égard des généraux retraités qui s'expriment sur la Présidentielle

Nouvelle sommation du MDN. Ses Ex doivent garder le silence...

Le site du MDN

Le Ministère de la défense Nationale (MDN) veut imposer le silence à ses anciens officiers. C’est ce qui découle de la lecture de l’éditorial de la revue El Djeich dans sa livraison du mois de janvier. 

Dans son édito mensuel titré “La caravane passe”, El Djeich qualifie, à nouveau, les militaires qui interpellent le haut commandement de l’armée d’“esprits aigris” à la “solde de cercles occultes”.

Moins d’une semaine après le rappel à l’ordre publié sur le site du MDN, El Djeich en rajoute une couche comme pour signifier un refus total des contributions publiées par des ex officiers de l’armée dans les colonnes des journaux et un rejet de leurs opinions sur la situation politique du pays. 

Ainsi après avoir énuméré les avancées notables de l’armée nationale, l’edito du journal de l’ANP déclare que “toutes ces réalisations, à tous les niveaux, ne sont pas pour plaire à certains esprits aigris à la vision étroite, poussés par certains cercles occultes, qui se sont attribués des rôles dépassant leur niveau de compétence, au mépris de tout respect des principes d’humanisme et des valeurs morales”. 

Les écrits des officiers à la retraite notamment ceux de Ali Ghediri ont froissé au plus haut point le haut commandement de l’armée pour réagir à deux reprises en une semaine. La revue souligne que “ces esprits aigris”, “s’autorisent à donner leur avis sur toutes les questions, comme celles relatives aux prochaines élections présidentielles, clamant qu’il faut donner la chance aux jeunes, appelant le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’ANP, à prendre ses responsabilités pour consolider les acquis démocratiques, en se prévalant d’un pseudo pragmatisme afin de minimiser les acquis enregistrés sur le plan sécuritaire, sans oublier d’autres sujets et problématiques dont ils ne maîtrisent pas les principes les plus élémentaires”.

Critiquant à nouveau les avis des ex militaires sur la prochaine présidentielle, la revue de l’ANP estime que “ces vains agissements et ces idées tendancieuses” sont “véhiculés par les plumes d’anciens militaires à la retraite, nourrissant des ambitions et des visées personnelles, au détriment de l’ANP qui les a accueillis pendant des années, leur assurant tous les moyens, notamment sur le plan de la formation.” Et de conclure “Les cris des corbeaux ne sauraient atteindre l’aigle ni même le perturber ou se confronter à lui”.

L’editorial d’El Djeich prend les allures d’une vraie mise en garde aux militaires qui continuent à émettre des idées et alimentent le débat politique sur le prochain scrutin présidentiel. Le MDN ne veut pas que ses ex officiers s’expriment sur la Présidentielle d’avril 2019 et il le fait savoir deux fois plutôt qu’une.