ALGÉRIE
06/11/2014 02h:02 CET | Actualisé 06/11/2014 02h:06 CET

Egypte: Trois policiers tués dans l'explosion d'une bombe dans un train

afp
L'Egypte connait une montée des attentats depuis le renversement de Mohamed Morsi

Trois policiers égyptiens ont tués et onze blessés mercredi soir dans l'explosion d'une bombe dans un train reliant Kafr Aiyat à Manouf, dans le nord du Caire.

L'explosion a eu lieu alors que le train était à l'arrêt à la gare de Manouf. Deux policiers avaient été tués sur le coup. Une responsable du ministère de la santé a indiqué dans une intervention téléphonique sur la chaine Ontv qu'une troisième personne, un homme âgé de 59 ans, était également décédée.

Le directeur de la sûreté de Manoufia, le général Moumtaz Fahmi, a donné, jeudi matin, sur la même chaine, des explications sur les circonstances de l'explosion. "Un colis suspect a été découvert dans le dernier wagon à l'arrivée du train à la gare de Manouf. Un cordon de sécurité a été mis en place avec l'évacuation de la station".

Des dispositions avaient été "prises pour traiter le colis par des éléments de la sûreté mais le colis a explosé sur eux". L'Egypte connait, depuis le renversement de Mohamed Morsi et la répression généralisée contre les Frères Musulmans une montée des attentats et des attaques où de nombreux policiers et militaires ont été tués.

Les attaques se concentrent dans le Sinaï où plus de trente soldats ont été tués le mois dernier. Mais le reste du pays n'est pas épargné. Les autorités égyptiennes ont décidé à la suite du dernier attentat de créer une zone de sûreté de séparation avec Gaza et ont engagé une grande opération d'évacuation des populations.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.