MAROC
05/08/2018 13h:03 CET

Égypte: 52 djihadistes de l'Etat Islamique tués dans le Sinaï

Opération "Sinaï 2018".

KHALED DESOUKI via Getty Images

TERRORISME - L’armée égyptienne a annoncé, ce dimanche, avoir tué 52 djihadistes au cours des derniers jours dans la péninsule du Sinaï, où elle mène une vaste opération contre la branche locale de l’Etat Islamique (EI).

Les forces armées ont déclaré avoir éliminé 52 “takfiristes” et arrêté 49 autres lors d’opérations dans le centre et le nord de cette région, a précisé l’armée égyptienne dans un communiqué. “Quatre ouvertures de tunnel ont été découvertes et détruites” dans la ville de Rafah dans le nord du Sinaï, à la frontière avec la bande de Gaza, a ajouté la même source.

Les autorités accusent les djihadistes d’utiliser ces passages sous-terrains pour se déplacer entre le nord du Sinaï et le territoire palestinien. Selon des chiffres officiels, plus de 200 djihadistes et une trentaine de soldats ont été tués depuis le lancement, le 9 février, de l’opération baptisée “Sinaï 2018”.

Les organisations de défense des droits de l’Homme ont dénoncé à plusieurs reprises les conséquences sur les populations civiles de cette campagne menée par l’armée. Les militaires ont toutefois organisé en juillet une visite pour montrer aux médias étrangers que la vie reprend doucement son cours dans le chef-lieu du Nord-Sinaï, la ville d’Al-Arich, indique l’AFP.