TUNISIE
26/11/2018 11h:51 CET | Actualisé 26/11/2018 11h:52 CET

Egalité dans l'héritage: Le Courant Al-Mahaba lance l'initiative "Al-Aridha pour la défense de l'identité islamique"

Le parti œuvre à collecter le plus grand nombre de signatures de citoyens dans l’optique d’inciter les députés à rejeter le vote du projet de loi.

Anadolu Agency via Getty Images

Hédi Hajlaoui, président du bureau politique du Courant Al-Mahaba et membre de son bureau exécutif a annoncé la décision du parti d’adopter la proposition du fondateur et ancien président du parti, Hechmi Hamdi, de lancer l’initiative d’“Al-Aridha pour la défense de l’identité islamique de la Tunisie”.

Dans une déclaration à l’agence TAP, en marge d’une conférence organisée par le parti sur le thème “les perspectives constitutives d’un Etat juste”, Hajlaoui a expliqué que cette initiative a été lancée après l’approbation, vendredi dernier, par le Conseil des ministres du projet de loi relatif à l’égalité dans l’héritage.

A travers cette initiative, a-t-il dit, le parti œuvre à collecter le plus grand nombre de signatures de citoyens dans l’optique d’inciter les députés à rejeter le vote du projet de loi.

Par ailleurs, les bureaux régionaux du parti Courant Al-Mahaba vont contacter les citoyens afin de les inciter à rejeter l’initiative du président de la République, Béji Caïd Essebsi, sur l’égalité dans l’héritage et demander l’ajout d’un nouvel article dans la Constitution interdisant toute nouvelle loi qui soit contraire aux dispositions de la Charia, a-t-il ajouté.

 

Sur un autre plan, Hajlaoui a estimé que la justice, thème choisi pour la conférence, n’a pas, à ce jour, été réalisée dans plusieurs domaines, tels que le développement dans les régions, le recrutement dans la fonction publique et la lutte contre l’évasion fiscale.

Ce n’est pas la première fois que le parti Courant Al-Mahaba manifeste son opposition aux décisions de la présidence et du gouvernement, notamment lors du retour de la statue de Bourguiba à Tunis, lorsque le parti à lancé une pétition demandant à l’ARP de retirer la confiance à Béji Caid Essebsi, ou encore lors de la publication du rapport de la Colibe.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.