MAROC
21/12/2018 17h:02 CET

Drame d'Imlil: 9 autres suspects arrêtés pour leur lien présumé avec le meurtre des deux touristes

Dans plusieurs villes du royaume.

AFP

TERRORISME -  Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a procédé, les 20 et 21 décembre, à l’arrestation de 9 individus, dans les villes de Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Ait Baha, rapporte ce vendredi un communiqué du BCIJ. Les mis en cause sont soupçonnés de liens présumés avec les auteurs de l’acte terroriste, dans le drame qui a coûté la vie aux deux touristes norvégienne et danoise, à 10 km du centre d’Imlil, précise la même source. 

Quelques heures après l’arrestation ce 20 décembre des 3 suspects recherchés après le meurtre des deux jeunes touristes scandinaves retrouvées mortes lundi 17 décembre dernier, ces nouvelles interpellations interviennent dans le cadre des enquêtes approfondies menées par le BCIJ, sous la supervision du ministère public, afin de découvrir les circonstances exactes dans lesquelles le meurtre des deux jeunes randonneuses a été commis et d’identifier les motivations des criminels et leurs liens avec une organisation terroriste, précise la même source.

Pour rappel, un premier suspect avait été arrêté au lendemain de la découverte des deux corps. Les investigations effectuées dans le cadre de cette affaire ont notamment permis la saisie de matériel électronique, d’un fusil de chasse sans licence, d’armes blanches, de lampes de poche, d’un télescope, d’un gilet militaire et de lunettes de laboratoire, ainsi que d’une quantité de produits potentiellement utilisés dans la préparation d’explosifs.

Tous les individus arrêtés ont été placés en garde à vue, pour les besoins de l’enquête en cours sur cette affaire,sous la supervision du parquet près la cour d’appel de Rabat, conclut le BCIJ.