TUNISIE
05/04/2019 10h:54 CET

D'où vient le mème "Unpopular opinion" qui inonde Internet

Qu'il s'agisse du dernier morceau de PNL, des kebabs ou des films de Quentin Tarantino, tout le monde a un avis impopulaire à partager.

RÉSEAUX SOCIAUX - Ils ont envahi les réseaux sociaux ces dernières semaines et personne n’y échappe. Les “unpopular opinion” sont devenus le nouveau phénomène viral sur Internet.

Derrière cette formule anglophone se cache un “mème” dont les réseaux sociaux ont le secret. Par le biais d’un tweet ou d’une vidéo, l’internaute propose un ou plusieurs avis personnels -souvent cash et sans filtre- sur à peu près n’importe quel sujet. 

Avec les “unpopular opinion”, le seul but de l’internaute est alors de mettre en avant sa façon de penser, censée être en décalage complet avec l’opinion générale sur le sujet abordé. 

Les avis peuvent alors traiter de sujets allant des plus quelconques comme la filmographie de Quentin Tarantino, la pizza à l’ananas, le collège ou la meilleure manière de se brosser les dents, aux plus étranges comme un stylo à l’encre fluo, le choix des condiments ou le fait que la calvitie soit un signe d’intelligence. 

Au départ, cette tendance trouve son origine dans de simples photos d’animaux auxquelles l’auteur venait subtilement ajouter une phrase percutante pour exprimer son opinion, généralement opposée à l’avis dominant. 

Parmi les plus célèbres sur le Web, on retrouve le “Unpopular Opinion Puffin” et son Macareux (un petit oiseau marin) dès 2013, une photo sur laquelle les internautes s’amusaient déjà à écrire leur avis impopulaire sur des sujets divers et variés

Pourtant, “Unpopular Opinion Puffin” n’aurait jamais vu le jour sans un mème plus ancien encore et caractérisé cette fois par un ours répondant au doux nom de “Confession Bear”. Une sorte d’ancêtre des “Unpopular Opinion”.

Ce dernier était utilisé dès 2012 sur Reddit, avec une idée simple commel’expliquait à l’époque son inventeur: “J’ai beaucoup de choses étranges que j’aimerais pouvoir avouer sur Reddit afin de pouvoir m’en débarrasser, alors j’ai imaginé le Confession Bear”.

CAPTURE D'ÉCRAN IMGUR POMPOMMCGOM
"Pour cet internaute: "La reine des neiges ça craint. Raiponce est 10 million de fois mieux. Meilleure musique, meilleurs personnages, meilleure histoire". 

Depuis, on retrouve fréquemment cette pratique sur Internet, notamment via Youtube où le concept de vidéo “Unpopular opinion” a explosé sur la plateforme. L’une des premières traces d’une vidéo mentionnant explicitement ce concept évoquait d’ailleurs le “Unpopular Opinion Puffin” comme référence pour sa vidéo publiée en août 2014. 

Mais à l’époque déjà, plusieurs internautes se moquaient allègrement de ce phénomène (alors naissant en ligne) en pointant du doigt le manque d’originalité de ces fameuses opinions impopulaires. 

 

En France, ce sont des youtubeurs comme Enjoy Phoenix ou Bilal Hassani qui ont fortement contribué à repopulariser le concept depuis la fin d’année 2018: “Stranger Things” et la pastèque ne sont vraiment pas au goût de Marie Lopez alias Enjoy Phoenix.

Pour Bilal Hassani, le représentant de la France lors du prochain concours Eurovision, c’est le système d’exploitation Android et le fantasme autour de la ville de Los Angeles qui lui font s’arracher les cheveux.

Avec ou sans ananas, votre pizza?

Réapparus ces dernières semaines sur les réseaux sociaux, les “unpopular opinion” ont pris une nouvelle forme. Maintenant, le principe consiste à lancer le débat sur un sujet pouvant facilement diviser les avis à partir d’un mot, d’un film, d’un artiste ou d’une petite habitude du quotidien, le tout très souvent accompagné d’une photo en rapport avec le sujet évoqué.

Les internautes peuvent alors s’en donner à cœur joie en donnant eux-mêmes leur propre avis divergent sur le thème. 

Évidemment, le plus populaire des “unpopular opinion” concerne la fameuse pizza à l’ananas, aussi appelée “la pizza hawaïenne”. Coup de génie culinaire pour les uns, affront au principe même de la pizza pour les autres, une chose reste certaine: la pizza à l’ananas est sûrement le plus emblématique des “unpopular opinion” tant le fruit divise, une fois posé sur une pizza. 

Finalement, chaque sujet peut très facilement être déclinable et le nombre infini d’avis offre une source inépuisable de contenus pour les internautes, souvent très ingénieux pour se démarquer et obtenir ainsi leur petit moment de gloire sur les réseaux sociaux.

Mais sans trop de surprise, “Unpopular opinion” connaît aussi son lot de dérives. Le prétexte d’une opinion contradictoire laisse souvent place à la discrimination, au racisme et au lynchage gratuit, le tout sous couvert d’une opinion divergente.

Ces avis prennent alors la forme d’un tweet invitant à partager ses “Unpopular opinion” sur une communauté religieuse, un drapeau de pays, une figure de terroriste, les homosexuels ou une personne en obésité morbide par exemple.

Un phénomène plein d’ironie

Comme évoqué plus tôt, les moqueries sont également légion contre les “Unpopular opinion”. En règle générale, les opinions délivrées ne sont que rarement de véritables avis impopulaires ou des convictions personnelles.

Il s’agit surtout de prendre le contre-pied pour se démarquer. La grande majorité se rapportant uniquement à la subjectivité de l’auteur, notamment pour les goûts culturels et culinaires.

C’est finalement une drôle d’ironie qui frappe ce phénomène sur les réseaux sociaux. En dévoilant un “unpopular opinion”, l’avis se propage, rallie d’autres personnes et voit même émerger d’autres internautes partageant déjà le même avis, rendant alors caduc l’aspect impopulaire...

Enfin, le fait de dévoiler ses “unpopular opinion” a surtout pour but de provoquer le débat et les commentaires. Un très bon moyen de gagner en visibilité pour les internautes et une méthode infaillible pour s’assurer du trafic et de l’interaction, notamment pour les vidéos Youtube surfant sur la tendance.

“Case 1: je suis controversé.
Case 2: Je dis ce que personne d’autre ne dit.
Case 3: “Personne n’oserait dire ce que je dis”

Ces dernières semaines, la tendance a pris une telle ampleur qu’elle a fini par agacer de nombreux internautes. Sur Twitter, ils étaient alors nombreux à se jouer du phénomène en suivant ses propres codes.

“Tous les unpopular opinions ne sont pas tous réellement impopulaires”

“Unpopular opinon: les avis impopulaires sont des opinions populaires, voilà tout” 

“Vos opinions sont des faits populaires. Voilà pourquoi, ils obtiennent d’innombrables reweets et likes”

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.