ALGÉRIE
21/04/2018 16h:57 CET

Dopage : 4 ans de suspension pour 5 cyclistes algériens

La substance utilisée a permis à ces coureurs d’augmenter leurs capacités en matière d’endurance

D-Keine via Getty Images

Cinq cyclistes algériens, dont quatre de la formation du GS Pétroliers, ont été suspendus pour quatre ans après avoir été contrôlés positifs, a indiqué,  ce samedi, la Commission nationale antidopage (CNAD).

“Les cinq cyclistes algériens ont été contrôlés positifs lors des épreuves du championnat d’Algérie 2017 dont le titre de champion est revenu à Youcef Reguigui du club Sovac/Natura4Ever. La substance utilisée a permis à ces coureurs d’augmenter leurs capacités en matière d’endurance.”, a précisé à l’APS la même source sans citer la substance utilisée.

Les athlètes contrôlés positifs sont: Madani Abdelmalek, Khaled Abdenbi, Kessi Abdelmalek du GS Pétrolier et Mouad Betira de l’AS Surêté Nationale (ASSN). Ils ont été suspendus pour quatre ans.

De son côté, le coureur Hamza Fayçal du GS Pétroliers également contrôlé positif a écopé de 18 mois de suspension.  

En athlétisme, Abbad Abbes a été contrôlé positif et a été sanctionné de 12 mois  de suspension.

Le président de la Commission nationale antidopage (CNAD), Redouane Mekacher, avait déclaré que le nombre de sportifs contrôlés a connu une augmentation durant ces cinq dernières années, avec 98 contrôles réalisés en 2013, 180 en 2014, 312 en 2015, 225 en 2016 et 244 en 2017. 

Concernant les produits consommés par les sportifs qui se dopent, il s’agit, dans la majorité des cas, d’agents anabolisants (36,4% des cas contrôlés positifs), de stimulants (9,1%), de diurétiques (18,2%) et de glucocorticoïdes (18,2%). Le recours aux autres classes d’agents dopants tels que les narcotiques et les hormones reste “faible”, a-t-il relevé.

Loading...