TUNISIE
24/05/2019 00h:13 CET

Donald Trump se dit "le président américain le plus transparent de l'histoire"

Le président américain a tenu ces propos dans une conférence de presse de dernière minute après que Nancy Pelosi l'a accusé de "dissimulation".

ÉTATS-UNIS - Donald Trump a affirmé être le président “le plus transparent de l’histoire des États-Unis” lors d’une conférence de presse tenue à la Maison Blanche jeudi 22 mai, comme le montre la vidéo en tête d’article.

Le président américain s’exprimait en réponse aux propos récents de plusieurs élus démocrates, en particulier ceux de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants. 

Celle-ci a accusé Donald Trump “d’être engagé dans une opération de camouflage” à la suite des révélations du rapport Mueller. Ce dernier est le fruit d’une longue enquête, dirigée depuis 2017 par le procureur spécial Robert Mueller, sur une possible ingérence russe dans les élections présidentielles américaines de 2016. Donald Trump et son équipe de campagne électorale étaient soupçonnés d’avoir sollicité l’aide de Moscou pour l’emporter face à Hillary Clinton. 

Mais les résultats de l’enquête n’ont prouvé ni “collusion”, ni “obstruction de justice” faute de preuves suffisantes, sans pour autant innocenter complètement le président américain. 

 

Une “transparence” pas si transparente

Donald Trump a cependant profité de ces résultats pour insister à plusieurs reprises sur la “transparence historique” de sa présidence. 

Or, plusieurs éléments laissent penser le contraire, à commencer par le fait qu’il ait refusé de répondre en personne aux questions de Robert Mueller durant l’enquête. Le président américain a en effet préféré répondre à certaines questions par écrit. Ces réponses n’ont d’ailleurs pas satisfait le procureur. 

Donald Trump manifeste aussi une aversion sans précédent envers les “grands médias”, qu’il accuse régulièrement de “fake news” (ou “infox”). Il a par conséquent rompu avec les traditionnelles conférences de presse quasi quotidiennes de la Maison Blanche. C’est sa porte-parole, Sarah Sanders, qui répond aux questions des journalistes, tous les deux ou trois mois. 

Lorsque le dirigeant américain accepte de répondre à des interviews dans les médias, il favorise très largement la chaîne de télévision conservatrice Fox News, à laquelle il aurait déjà consacré une quarantaine d’interviews depuis son élection. Une chaîne pas vraiment zélée lorsqu’il s’agit de creuser les dossiers qui fâchent. 

Enfin, Donald Trump a été le premier candidat aux élections présidentielles et le premier président en 40 ans à refuser de dévoiler l’intégralité de ses déclarations d’impôts. Ses refus successifs ont engendré plusieurs conflits au sein du Congrès et de la Chambre des représentants, dont la majorité démocrate souhaite faire pression jusqu’à obtenir gain de cause.

L’État de New York a par ailleurs adopté ce mercredi 22 mai un texte qui pourrait le forcer à rendre ses déclarations d’impôts publiques, en autorisant l’administration fiscale à communiquer au Congrès une partie des documents.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.