MAROC
03/06/2018 18h:14 CET

Donald Trump organisera cette semaine un ftour à la Maison Blanche

L'année dernière, le président avait choisi de ne pas honorer cette tradition initiée par Hillary Clinton.

SAUL LOEB via Getty Images

RAMADAN - Alors qu’en 2017, Donald Trump avait choisi de ne pas organiser de repas de rupture du jeûne à la Maison Blanche pendant le ramadan, il a décidé cette année d’honorer la tradition présidentielle, d’après le site américain Politico. Selon un responsable de la Maison Blanche, la soirée est prévue pour ce mercredi.

Le responsable, contacté par Politico, a cependant refusé de divulguer la liste des invités. Le ftour présidentiel rassemble généralement des membres éminents de la communauté musulmane, des diplomates et des membres du Congrès, selon The Hill.

À l’occasion du mois sacré, Trump avait souhaité un bon ramadan à tous les musulmans des États-Unis. “Le ramadan nous rappelle la richesse que les musulmans ajoutent à la fresque religieuse de la vie américaine”, avait-il déclaré dans un communiqué. “Aux États-Unis, nous sommes tous bénis de vivre dans une Constitution qui favorise la liberté religieuse et respecte la pratique religieuse. Notre Constitution garantit que les musulmans peuvent faire le ramadan sans être gênés par le gouvernement”, assurait-il.

L’année dernière, Trump avait provoqué la colère des internautes, musulmans et non-musulmans, lorsqu’il avait omis d’organiser ce rendez-vous annuel. Cette tradition a démarré, en 1996 avec Hillary Clinton, alors première dame des États-Unis, et a continué avec George W. Bush et Barack Obama.

WHITE HOUSE POOL (ISP POOL IMAGES) via Getty Images
SHAWN THEW via Getty Images
NICHOLAS KAMM via Getty Images

Le tout premier ftour à la Maison Blanche a cependant été organisé par Thomas Jefferson en 1805 en l’honneur de l’ambassadeur tunisien, Sidi Soliman Mellimelli, comme le rappelle The Independent.