TUNISIE
09/06/2018 16h:25 CET

Donald Trump moqué pour sa drôle de façon d'écrire "Somalie"

Après la "Nambie", la "Somolie"?

Kevin Lamarque / Reuters

INTERNATIONAL - Depuis le Canada où il participe au G7, Donald Trump a rendu hommage dans la nuit de vendredi à samedi 9 juin au membre des commandos américains tué vendredi dans une attaque en Somalie. Mais le président a commis une petite faute dans l’orthographe du nom du pays d’Afrique de l’Est, ce qui lui a attiré les moqueries des internautes.

 

Quatre militaires américains et un soldat malien ont également été blessées dans l’attaque qui s’est produite dans le Jubaland, la région frontalière du Kenya où des forces composées d’environ 800 soldats somaliens, kényans et américains tentaient de déloger les combattants islamistes radicaux shebab affiliés à Al-Qaïda.

 

“Mes pensées et prières sont avec les familles de notre soldat tué et de ses camarades qui ont été blessés en Somolie. Ce sont vraiment tous des HEROS”, a écrit le président sur Twitter.

“Trump ne sait pas épeler “Somalie”, malgré le fait qu’il utilise un téléphone qui sait parfaitement épeler “Somalie” sans son aide”

Faute de frappe ou tweet parti trop vite? Le message a été rapidement supprimé et remplacé par une version revue et corrigée. Mais en écrivant “Somolie” à la place de “Somalie”, le président américain a été tourné en dérision sur les réseaux sociaux, d’autant plus prompts à réagir que ce n’est pas la première fois que Donald Trump commet des impairs sur les noms des pays d’Afrique. En septembre 2017, devant des dirigeants africains, Donald trump avait ainsi inventé un nouveau pays baptisé... Nambie.

“Somolie. Montrez du respect pour l’endroit où les soldats ont sacrifié leurs vies et corrigez-vous, Mr. Covfefe”

 

“Le ‘o’ et le ‘a’ ne sont même pas à côté sur le clavier”

 

“Somolia, juste à côté de Wakanda”

 

“En train de chercher frénétiquement la Somolie dans mon atlas”

 

“La Somolie? C’est à côté de la Nambie? Si vous envoyez vos fausses “pensées” (vous n’en avez pas) et “prières” (vous ne savez pas ce que cela veut dire), le moins que vous puissiez faire serait de ne pas mal orthographier le nom du pays concerné”

 

Plus largement, Donald Trump commet régulièrement des fautes d’orthographe dans ses séries de tweets. En mars dernier, un de ses tweets avait été particulièrement moqué aux Etats-Unis, à cause du nombre de fautes improbable pour la quantité de caractères limités qu’autorise le réseau social.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.