MAROC
27/02/2019 15h:20 CET

Donald Trump et Kim Jong Un se retrouvent pour leur 2e sommet à Hanoï

Deuxième rencontre entre le président américain et son "ami" Kim Jong Un.

ASSOCIATED PRESS

INTERNATIONAL - Après une première rencontre mémorable en juin dernier à Singapour, le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un se sont rencontrés, ce mercredi 27 février au soir à Hanoï, au Vietnam, pour leur second sommet commun.

Les deux chefs d’Etat ont échangé une nouvelle poignée de main face à la presse au Sofitel Metropol Legend, un hôtel luxueux situé au centre de la capitale vietnamienne.

Quelques heures plus tard, Donald Trump s’est exprimé sur son réseau social favori en évoquant l’avenir de la Corée du Nord si elle renonce à la nucléarisation.

“Le Vietnam prospère comme peu d’endroits sur terre. La Corée du Nord pourrait être comme cela, très rapidement, si elle se dénucléarisait. Le potentiel est ÉNORME”, affirme le président américain, évoquant “une superbe opportunité, comme presque aucune autre dans l’histoire”, pour son “ami” Kim Jong Un.

De son côté, le leader nord-coréen s’est déclaré “certain de parvenir à des résultats à l’issue de ce sommet qui seront salués par tous”, dans une brève déclaration à la presse relayée par la MAP, ajoutant être “disposé à faire de son mieux pour que cela se produise”. Il a souligné que les deux parties ont “surmonté tous les obstacles” avec cette rencontre, qualifiant ce second sommet de “décision courageuse” du président américain.

De son côté, Donald Trump a indiqué qu’il est “honoré d’être en compagnie de Kim Jong Un”, exprimant le souhait que ce 2e sommet “réalise des résultats meilleurs que ceux obtenus lors leur première rencontre à Singapour”, souligne la même source.

Le président américain a réitéré que la Corée du Nord dispose “d’atouts économiques illimités” qu’elle doit faire valoir, ajoutant que les Etats-Unis sont disposés à aider Pyongyang dans ce sens, souligne la MAP.

Les deux dirigeants ont par la suite dîné ensemble en présence de membres de leurs délégations respectives. Ils assisteront à une série de réunions jeudi, mais leur ordre du jour exact est, pour l’heure, inconnu.

Leah Millis / Reuters