ALGÉRIE
11/04/2019 12h:25 CET | Actualisé 11/04/2019 12h:44 CET

Dispositif sécuritaire renforcé à Alger, manifestations contre Bensalah

Un dispositif sécuritaire impressionnant tentait ce matin de contenir une manifestation pacifique de plusieurs centaines de personnes ce jeudi 11 avril 2019 à Alger-Centre. Les manifestants, composés principalement d’étudiants, de chercheurs et des adhérents à l’association des enfants de chouhada, ont été empêchés de se rendre à la Place Audin.

Des cordons de forces anti-émeutes confinaient les manifestants sur les trottoirs dès le début de la manifestation à la Grande-Poste. Les esplanades de l’édifice étaient noires de monde et les éléments de la police empêchaient les manifestants de se rejoindre. 

Les manifestants, de plus en plus nombreux et sous la pression des policiers, désireux de libérer la route aux automobilistes, ont fini par emprunter la rue Pasteur avant de redescendre vers la rue Abdelkrim Khattabi.

Munis de leurs emblèmes nationaux, les manifestants, tout en insistant sur le caractère pacifique de la marche, scandaient “nos revendications sont légitimes”, “Bensalah Dégage” et “Blad Bladna ou ndirou rayna”.

DR