MAROC
30/12/2014 07h:59 CET | Actualisé 30/12/2014 10h:58 CET

Renforcement du dispositif sécuritaire à la veille du nouvel an 2015 au Maroc

Nouvel an : dispositif sécuritaire renforcé

SÉCURITÉ - Le nouvel an n’est pas de tout repos pour les forces de l'ordre. Depuis quelques jours, c’est branle-bas de combat dans toutes les grandes villes, notamment à Casablanca, Marrakech, Rabat, Fès, Tanger, Agadir.

Partout, le dispositif sécuritaire a été renforcé : aéroports, entrées des villes, lieux de sortie les plus fréquentés (restaurants, boîtes de nuit etc.).

La consigne qui a été donnée aux forces de sécurité : redoubler de vigilance.

"Le nouvel an a toujours été une période sensible mais cette année, il y a beaucoup plus d’effectifs", nous confie une source policière, précisant que les demandes de congé ont toutes été reportées.

Le nouveau dispositif de sécurité Hadar, mis en place pour lutter contre les menaces terroristes, n’est pas en reste. Dans les aéroports et les gares du royaume, de nouveaux éléments (forces armées royales, gendarmerie royale, police et forces auxiliaires) ont été appelées en renfort.

Autre point : la sécurité routière.

L’alcootest, mis en service depuis deux mois dans certaines villes, a été renforcé en cette période de fêtes . Dans la métropole, seules les grandes artères, menant vers Ain Diab, sont pour l'instant concernées : Moulay Youssef, Bir Anzarane, Anfa… Les agents de contrôle disposent de quelque 200 éthylotests.

Selon le Code de la route, le contrevenant risque une peine d’emprisonnement de 6 mois à un an, une amende de 5.000 à 10.000 dirhams et une suspension du permis de conduire allant de 6 mois à un an. En cas de récidive, les peines ainsi que la durée de la suspension du permis de conduire sont portées au double.

LIRE AUSSI: Alcootest au Maroc: Boire ou conduire, il faut choisir...

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.