ALGÉRIE
08/03/2019 10h:31 CET | Actualisé 08/03/2019 10h:37 CET

Marche contre le 5e mandat: Dispositif de police allégé au centre, renforcé sur les hauteurs d'Alger

DR

Le dispositif sécuritaire des forces de l’ordre a été allégé au centre mais concentré sur les hauteurs d’Alger, où une marche contre le 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika est prévue après la prière du vendredi, à l’instar de plusieurs autres villes.

A la Place du 1e Mai, le nombre de fourgons et de camion anti-émeutes mobilisés est moindre par rapport au vendredi 01 mars 2019. Autant de véhicules sont stationnés au début du Boulevard Mohamed Belouizdad.

Des véhicules de type 4 X 4 sont également stationnés jusqu’au rond-point Al-Mokrani, menant vers le Boulevard Aissat Idir. 

A Hassiba Ben Bouali, derrière la Place de la Liberté de la Presse, en allant vers la gare ferroviaire Agha, des camions anti-émeutes, notamment ceux équipés de canons à eau, sont également mobilisés. 

En face de la place Audin, le dispositif a été également allégé. Toutefois, les camions anti-émeutes stationnés à la montée du Boulevard Mohamed V n’ont pas bougé. Idem pour les véhicules stationnés en face de la Place Mauritania. 

 

Ahmed Sahara pour le HP Algérie

Le dispositif a toutefois été renforcé sur les hauteurs d’Alger. Les accès vers différentes institutions ont été renforcées.

Par ailleurs, le transport par tramway, métro et train vers le centre-ville a été suspendu, a-t-on constaté.