13/03/2019 11h:15 CET | Actualisé 13/03/2019 11h:15 CET

Didier Drogba promeut le numérique dans une école à Casablanca

Objectif: mettre fin à la fracture numérique dans les établissements scolaires africains.

DR

ÉCONOMIE - La légende du football africain Didier Drogba s’est rendu, lundi 11 mars, à l’école Oussama Ibn Zaid à Casablanca pour inaugurer l’installation de nouveaux équipements informatiques dans le cadre d’un programme de numérisation, en partenariat avec sa fondation éponyme et la fondation Ippon, l’école SUPINFO Maroc, et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de la région de Casablanca-Settat.

Promouvoir l’accès au numérique dans les écoles pour mettre fin à la disparité d’accès aux nouvelles technologies: telle est la mission du footballeur star qui multiplie les activités caritatives depuis sa retraite internationale. Après la France, le Sénégal ou la Côte d’Ivoire, son pays d’origine, c’est au Maroc qu’il s’est rendu avec sa fondation pour lancer cette opération visant à équiper en matériel informatique l’établissement scolaire Oussama Ibn Zaid, mais également à former élèves et enseignants à leur utilisation. 

“Je suis parti de loin, de rien, pour arriver à un certain niveau. Les enfants, je vous invite à faire du sport collectif. Il est porteur de valeurs. Il enseigne le savoir-vivre, le respect du voisin et son accompagnement pour évoluer tous ensemble. J’espère que ces outils qu’on va mettre à votre disposition vous serviront à vous entraider”, a déclaré Drobra dans son discours, rapporte La Vie Eco, saluant au passage le rôle des enseignants et éducateurs. “Sans vous, l’avenir est difficilement envisageable”, a-t-il reconnu.

Un programme de partenariat a été signé en présence de Abdelmoumen Tali, Directeur Régional de l’AREF Casablanca-Settat, Khadija Benchouikh, Gouverneure de la Préfecture d’Arrondissement de Hay Hassani, Stéphane Nomis, Président de la fondation Ippon, et Amine Zniber, Directeur Général de SUPINFO Maroc.

DR

Ce partenariat avec l’AREF Casablanca-Settat marque une nouvelle étape dans le programme de numérisation scolaire en Afrique lancé en juillet 2018 par SUPINFO Maroc et la fondation Ippon, un acteur de la lutte contre la fracture numérique dans l’éducation. Après l’institution Tahar Sebti à Casablanca, le lycée EPP Vitré 1 et le lycée Sainte Marie de Cocody à Abidjan, l’école Oussama Ibn Zaid est le quatrième établissement du continent (et
le second au Maroc) à bénéficier de cette initiative solidaire, précise un communiqué.