MAROC
11/03/2019 17h:09 CET | Actualisé 11/03/2019 17h:23 CET

Deux ressortissants sénégalais suspectés d'être des passeurs arrêtés en Espagne

Chaque migrant devait payer 4000 euros le passage vers les côtes espagnoles.

SOPA Images via Getty Images

TRAFFIC - Deux ressortissants sénégalais de 26 et 21 ans ont été écroués en Espagne pour avoir fait passer 54 migrants en Espagne du Maroc, rapporte l’AFP, citant la police espagnole.

Les deux hommes auraient fait payer les migrants “4000 euros chacun” pour les faire passer en Espagne à bord d’un canot pneumatique, poursuit l’agence de presse française. Une embarcation repérée par les gardes maritimes espagnols au large d’Almeria. Le canot transportait 56 personnes, dont des femmes et des mineurs, et mesurait 9 mètres de long et 2,5 de large, détaille Europa Press.

Les passeurs présumés ont été identifiés après que la police a interrogé les migrants sauvés et suite à une enquête de la police aux frontières espagnole, poursuit l’agence de presse ibérique.

5156 arrivées en Espagne depuis le 1er janvier

Selon l’AFP, les autorités espagnoles les soupçonnent d’avoir “dirigé l’embarcation depuis la côte marocaine jusqu’au lieu où les migrants ont été secourus en haute mer”. Ces derniers auraient également tenté d’intimider les passagers du bateau, les “menaçant de mort” s’ils révélaient leur identité à la police, rapporte Europa Press.

Ces dernières années l’Espagne est devenue un des principaux pays de passage de migrants vers l’Europe. Une tendance qui serait à la baisse selon le gouvernement ibérique. Selon le ministre espagnol de l’Intérieur, cité par Europa Press“849 migrants clandestins sont arrivés en Espagne en février 2019, soit 300 de moins qu’en 2018”. Selon l’OIM, depuis le 1er janvier 2019, 5156 personnes sont arrivées par la mer en Espagne. Durant cette même période, 73 ont péri en mer, rapporte la même source.