MAROC
25/08/2018 14h:24 CET

Deux personnes arrêtées à Fès suite au scandale du master à 40.000 dirhams

Six autres personnes ont été auditionnées.

DR

CORRUPTION - La Brigade régionale de la police judiciaire de Fès a arrêté jeudi 23 août deux individus, dont un étudiant à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, pour leur implication présumée dans une affaire d’usurpation d’identité et escroquerie, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Cette opération s’inscrit en marge de l’enquête judiciaire ordonnée par le parquet au sujet d’un enregistrement vocal divulgué sur l’application mobile WhatsApp et relatif à l’inscription au cycle du master, précise la DGSN dans un communiqué, dans lequel il serait dit qu’un accès au master de droit des contentieux publics au sein de l’université ne se fera qu’en échange de 40.000 dirhams.

Les enquêtes et investigations menées ont permis d’appréhender l’individu qui prétendait recourir à une intervention frauduleuse dans les opérations d’inscription au cycle du master. Il s’agit d’un étudiant dans la même université, souligne la même source, faisant également état de l’arrestation du proche de ce dernier qui jouait le rôle d’intermédiaire pour commettre ces actes criminels.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête tandis que six autres personnes, soupçonnées d’être en lien avec cette affaire, ont été auditionnées avant d’être déférées devant la justice en état de liberté, ajoute la DGSN.

La même source assure que la Brigade régionale de la police judiciaire de Fès poursuit ses recherches et investigations dans cette affaire afin d’arrêter toute personne impliquée dans ces actes criminels cités dans l’enregistrement vocal.