MAROC
11/03/2019 09h:47 CET

Deux femmes britanniques déchues de leur nationalité pour avoir rejoint Daech

Plus de 100 personnes ont été déchues de leur nationalité britannique pour cette raison.

Rawf8 via Getty Images

TERRORISME - Le ministère britannique de l’Intérieur a déchu deux femmes britanniques de leur nationalité après avoir rejoint l’organisation terroriste Daech en 2013, rapporte dimanche le journal hebdomadaire The Sunday Times.

Reema Iqbal, âgée de 30 ans, et sa soeur Zara, 28 ans, ont été déchues de leur nationalité britannique après avoir quitté Londres vers la Syrie, pour épouser des membres d’une entité relevant du groupe terroriste.

D’origine pakistanaise, les deux femmes ont respectivement deux et trois fils de moins de huit ans, selon le Sunday Times.

Cette annonce survient quelques semaines après une décision similaire prise par le ministre de l’Intérieur britannique Sajid Javid contre Shamima Begum, une jeune Anglaise d’origine bangladaise, qui a sollicité les autorités britanniques de l’autoriser à retourner en Angleterre, pour protéger son nouveau né, sans pour autant afficher de remords sur son expérience au sein de Daech. 

Le cas de Shamima Begum, qui a perdu ensuite son bébé, a suscité un grand débat autour du dilemme auquel sont confrontés plusieurs gouvernements européens, entre interdire le retour des ressortissants terroristes pour des questions de sécurité ou leur permettre de revenir pour les traduire en justice.

Au Royaume-Uni, le ministre de l’Intérieur a le pouvoir de déchoir un citoyen britannique de sa nationalité s’il estime que la décision relève de “l’intérêt général”, à condition qu’elle ne le rende pas apatride.

Le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, avait affirmé en février que plus de 100 personnes ont été déchues de leur nationalité britannique après avoir rejoint Daech.