TUNISIE
07/11/2019 10h:29 CET

Destitution de Trump: les auditions publiques débuteront le 13 novembre

Terminé le huis clos, l'enquête autour de la possible destitution de Donald Trump se déroulera au grand jour.

Carlos Barria / Reuters
U.S. President Donald Trump reacts as he addresses a Trump 2020 re-election campaign rally in Montoursville, Pennsylvania, U.S. May 20, 2019.    REUTERS/Carlos Barria

ÉTATS-UNIS - C’est une date qui pourrait bien marquer l’histoire des États-Unis. Les premières auditions publiques en vue de la possible destitution du président Donald Trump auront lieu mercredi 13 novembre 2019. 

Malgré le refus de coopérer de la Maison Blanche, la commission mené par les chefs démocrates chargés de l’enquête à la Chambre des représentants a déjà entendu une dizaine de témoins à huis clos. 

Avec ces auditions retransmises à la télévision, l’enquête pour constituer un dossier d’accusation (“impeachment”) contre le milliardaire au Congrès entre dans une nouvelle phase.

William Taylor, George Kent, Marie Yovanovitch

Les auditions débuteront le 13 novembre avec William Taylor, chargé d’affaires américain à Kiev, et George Kent, un haut responsable du département d’Etat spécialiste de l’Ukraine.

Le 15 novembre, les parlementaires entendront l’ex-ambassadrice des Etats-Unis à Kiev, Marie Yovanovitch, que Donald Trump avait critiquée lors de l’appel à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, au cœur du dossier. 

Convaincus de tenir la preuve d’un “abus de pouvoir” du président, les démocrates ont engagé le 24 septembre cette enquête à la Chambre, où ils sont majoritaires.

Les républicains contrôlent le Sénat, qui serait ensuite chargé de rendre son verdict sur une destitution de Donald Trump. Compte tenu du soutien dont le président dispose à la chambre haute, cette issue paraît improbable. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.