TUNISIE
07/06/2018 15h:26 CET

Des Tunisiens manifestent contre le limogeage de Lotfi Brahem devant le ministère de l'Intérieur

Des slogans hostiles au chef du gouvernement ont même été scandés.

Facebook/Lotfi Brahem

 

Des dizaines de partisans de partis politiques et des activistes de la société civile se sont rassemblés, mercredi soir, devant le siège du ministère de l’Intérieur, et ce, pour protester contre la décision du chef du gouvernement Youssef Chahed de démettre le ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem de ses fonctions.

Selon une vidéo publiée sur le site de Mosaïque FM, les manifestants ont affirmé que ce rassemblement était spontané et que la décision du chef du gouvernement Youssef Chahed était “injuste”. Des slogans lui demandant de quitter la présidence du gouvernement ont même été scandés.

 

Taher Ben Hassine président du parti l’Avenir de la Tunisie, présent sur place,  a indiqué au micro de Mosaïque FM , que “le pouvoir actuel ne veut pas d’une personnalité neutre” à la tête du ministère de l’Intérieur. 

 

Invité, jeudi, de la matinale de la radio Shems Fm, le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani a expliqué les raisons qui ont poussé le chef du gouvernement à limoger Lotfi Brahem. Parmi elles, le laxisme des forces de l’ordres face au phénomène d’immigration clandestine mais également d’autres causes: “Il y a des affaires qui ont créé, politiquement, une mauvaise ambiance (...) Certaines polémiques ont dérangé le gouvernement politiquement, comme la campagne menée contre les cafés” ouverts durant ramadan, ou encore “le problème avec le syndicat national des journalistes tunisiens” et qui concerne les libertés individuelles et la liberté d’expression a-t-il expliqué. Or cela “ne concorde pas avec la politique du gouvernement”. 

Il a en outre affirmé qu’un remaniement ministériel arrivera bientôt.

Ghazi Jeribi, ministre de la Justice, a été nommé ministre de l’Intérieur par intérim.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.