TUNISIE
09/09/2018 16h:56 CET

Des rues baptisées en leurs noms: Sousse rend hommage à ses enfants juifs tunisiens

Tout un symbole.

Ils s’appellent Yvonne Bessis (sage-femme), Daniel Uzan (médecin), Claude Sitbon (avocat), et ont désormais des rues en leur nom dans la ville Sousse. Le geste de la municipalité de Sousse est fort symbolique car il s’agit de Tunisiens de confession juive. 

Chacun à sa manière a servi par son amour et son dévouement la ville de Sousse.

Cette initiative a été saluée par certains internautes: 

Historiquement les juifs étaient fortement présents dans des villes portuaires comme Sousse, Mahdia, Nabeul, etc. Au xixe siècle, la Tunisie comptait 30 000 juifs, soit moins de 3% de la population totale. Le recensement officiel de 1921 indique qu’ils étaient 48 436 Tunisiens juifs dont 22 680 vivaient à Tunis et 4 801 à Sousse. 

En 1946, on dénombre près de 70 000 Juifs tunisiens. Leur nombre a fortement diminué depuis: 1 500 en 2003 dont la moitié installée à Tunis ou dans sa banlieue et environ 700 à Djerba et les autres à Gabès, Zarzis, Sousse, Sfax et Nabeul. En 2018, le grand-rabbin Haïm Bittan estime la communauté juive tunisienne à 1 500 personnes: 1 100 à Djerba et les autres à Tunis. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.