MAROC
15/04/2019 15h:47 CET

Des représentants de Facebook au Maroc pour aborder la protection des données des citoyens

Ils devront proposer un plan d’action effectif lors des prochaines rencontres.

marchmeena29 via Getty Images
Photo d'illustration.

RÉSEAUX SOCIAUX - Mieux protéger. Récemment, Rabat a accueilli des représentants de Facebook. Aux côtés du président de la Commission nationale du contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), Omar Seghrouchni, et d’experts de la Commission, ils ont abordé les moyens légaux et opérationnels pour renforcer la protection des données personnelles des citoyens marocains. 

Dans un communiqué parvenu dimanche à la MAP, la CNDP a indiqué qu’elle a demandé que les data centers hébergeant les données à caractère personnel des citoyens et résidents au Maroc, aussi bien celles collectées auprès d’eux, avec leur consentement, que celles générées par leurs usages, soient localisés dans des pays considérés par la commission comme adéquats en termes de protection des données à caractère personnel.

La commission a également demandé la mise en place de mécanismes permettant de traiter, par l’entreprise Facebook, de façon efficace, les plaintes adressées à la CNDP et liées à l’atteinte à la vie privée, à l’image ou à l’éthique, à l’usurpation d’identité, au droit à l’oubli, à la géolocalisation et au profilage par les réseaux sociaux de l’entreprise Facebook.

Sur le plan opérationnel, la CNDP a exprimé aux représentants de l’entreprise Facebook sa disposition à étudier des propositions sur les bonnes pratiques des réseaux sociaux, qui pourraient enrichir le contenu éditorial de la plateforme dédiée à la protection de la vie privée numérique des enfants et des adolescents au Maroc, qui sera bientôt mise en ligne par la CNDP, précise le communiqué. Les représentants du réseau social doivent désormais proposer un plan d’action effectif pour répondre à ces différents points.