TUNISIE
26/04/2019 10h:01 CET

Des enregistrements inédits de Bob Marley retrouvés dans la cave d'un hôtel à Londres

Ces enregistrements, découverts il y a deux ans, seront mis aux enchères à Londres le 21 mai.

Jacques Pavlovsky via Getty Images

MUSIQUE - Les fans de Bob Marley vont se les arracher à prix d’or. Découverts dans la cave d’un hôtel de Londres, plusieurs enregistrements de concerts de Bob Marley sortent de l’ombre.

Si la découverte a eu lieu il y a deux ans dans le quartier de Little Venice dans l’ouest de la capitale anglaise, ces 10 cassettes inédites méritaient un sacré coup de neuf...

En effet, l’état de conservation des bandes a demandé deux ans de travail à Martin Nichols, un ingénieur du son, pour tirer le meilleur de ces enregistrements captés en juillet 1975 au Lyceum de Londres, au Rainbow Theatre de Finsbury Park en juin 1977 ainsi qu’au Pavillon Baltard le 26 juin 1978 à Paris.

Cette découverte, on la doit à Joe Gatt, l’homme d’affaires qui a raconté l’histoire au Guardian. C’est un ami de Joe Gatt, en charge du nettoyage de l’hôtel qui l’a prévenu de cette étrange découverte au fond de la cave.

 

“Il y avait de la graisse plastifiée qui suintait”

Proche du chanteur de jazz Louis Hoover, Joe Gatt lui demande alors son aide pour trouver un moyen de restaurer ces cassettes: “Quand j’ai finalement vu l’étiquetage et les notes de bas de page sur les bandes, je ne pouvais pas en croire mes yeux. Mais quand j’ai vu à quel point les bobines étaient endommagées par l’eau, c’était assez déchirant… Il y avait de la graisse plastifiée qui suintait”. 

Finalement, Joe Gatt est orienté par son ami musicien vers Martin Nichols qui s’est occupé de ce travail minutieux, comme il l’explique au journal anglais: “La première fois que j’ai vu les bandes, j’aurais vraiment dû dire: ‘Non merci, les gars’, car elles étaient recouvertes de moisissures et avaient clairement subi des dégâts considérables à cause de l’eau. Si quelqu’un avait même essayé de jouer les bobines dans cet état, tout le contenu aurait été détruit et perdu à jamais”.

Ce travail de restauration accompli, les 10 cassettes seront vendues aux enchères par Omega Auctions le 21 mai prochain à Londres. Les fanatiques de l’artiste jamaïcain pourront donc s’offrir l’un des trois lots, dont le prix de départ est fixé à 25.000 livres sterling chacun. 

D’ailleurs, ces enregistrements comprennent certains des plus grands titres de Bob Marley: “Jammin”, “Is This Love” ou “No Woman No Cry”, rien que ça.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.