ALGÉRIE
21/07/2019 11h:48 CET | Actualisé 21/07/2019 11h:57 CET

Des centaines de fans algériens sont coincés au Caire et livrés à eux-mêmes

Algérie Debout/ Facebook

Les images sont saisissantes et font le tour des réseaux sociaux. On y voit des centaines de supporters algériens, certains allongés sur les bancs de l’aéroport du Caire, alors que d’autres sont à même le sol, le plus souvent recouvert du drapeau national. D’autres, regard hagard sont assis et grillent une cigarette.

 

“On m’a informé que le vol vers Sétif est complet comment est-ce possible ?”, s’interroge un supporter grimé avec les couleurs nationales. “Moi je suis venu au Caire avec une somme d’argent dérisoire. Je n’ai plus rien et comment je fais pour manger et boire ?”, se demande un autre fan de l’EN devant la caméra d’Echerouk News. “La joie que nous avons partagé après notre victoire est gâchée par ce que nous vivons. Personne ne se préoccupe de nous. Il y’a des familles avec des enfants qui sont abandonnées à leur triste sort”, dénonce un autre supporter.  

A l’extérieur de l’aéroport la tension est également palpable entre les forces de l’ordre égyptiennes et les supporters algériens. Des accrochages ont déjà eu lieu quand les supporters algériens ont voulu accéder de force à l’intérieur de l’aérogare. Des images filmées par des internautes montrent des policiers antiémeutes qui répriment les fans de l’EN d’accéder à l’aéroport. “Notre pays ne fait rien pour nous. Aucun responsable de l’ambassade ne s’est déplacé pour venir à notre aide”, entend-on sur la vidéo diffusée.  

 

Comment on est-on arrivé à cette situation ? Le gouvernement avait organisé un pont aérien vers le Caire et affrété pas moins de 28 avions pour transporter 4800 supporteurs qui ont rejoints les 10 000 déjà sur place. Même le ministère de la défense nationale a pris part à l’opération en mobilisant 9 gros transporteurs.

Face à l’afflux des supporters, la compagnie nationale est dans l’impossibilité de rapatrier plus de 15 000 supporters vers Alger en 24 heures, car elle ne peut pas affréter tous ses avions pour cette opération. Dans ces conditions, le retour des supporters risque de prendre plusieurs jours. 

La belle opération marketing que voulait s’offrir le gouvernement de Nourredine Bedoui est en passe de se retourner contre lui. Les fans algériens bloqués au Caire ne sont pas prêt d’oublier ce que les autorités leur font subir.