TUNISIE
26/04/2018 13h:06 CET

Des bourses de formation qui débouchent sur des emplois: Le CEO de GoMyCode Yahya Bouhlel présente le programme 1000 Coders (Interview)

À la clé? Des propositions de stage de pré-embauche chez Talan.

Facebook/Yahya Bouhlel

Le programme de bourse 1000 Coders visant à former les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur tunisien au développement web et visant à améliorer l’employabilité des jeunes dans le numérique a été lancé par la startup GoMyCode en coopération avec le groupe Talan.

Derrière ce projet, le CEO de GoMyCode, Yahya Bouhlel. À seulement 19 ans, il a monté cette école de coding qui a été créée il y a deux ans dans le but d’améliorer l’apprentissage de la programmation et des nouvelles technologies du numérique en Afrique.

Après avoir aidé plus de 600 étudiants a développer leurs qualités dans le domaine de l’informatique et a trouver des emplois dans le secteur de la technologie, Yahya Bouhlel en partenariat avec Talan, lance le programme de bourses 1000 Coders, un programme qui vise à aider les jeunes diplômés à approfondir leur connaissances et à faciliter leur entrée sur le marché du travail, notamment chez la Société Talan -acteur européen de référence dans l’accompagnement de la transformation digitale des organisations- qui a un projet de recrutement de 1000 professionnels du numérique en Tunisie horizon 2020 pour sa filiale tunisienne.

Le HuffPost Tunisie est allé à la rencontre de Yahya Bouhel, CEO de GoMyCode, pour mieux comprendre ce projet.

HuffPost Tunisie:: À qui s’adresse 1000 coders? Quels sont les critères d’éligibilité? 

Yahya Bouhlel: Ce programme comporte 1000 bourses sur 3 ans, et pour y accéder il faut être détenteur d’un diplôme d’ingénieur ou d’un Master 2, ou même d’une licence. Il s’agit d’une formation intensive de 3 mois se déroulant a Tunis, Sfax ou à Sousse. À noter que nous offrirons même le transport, la nourriture, le logement...

À la clé? Des propositions de stage de pré-embauche chez Talan. Bien évidemment, la sélection se fait selon plusieurs critères, mais surtout par la motivation et la curiosité que la personne affiche. On peut très bien ne pas avoir fait de “coding” dans sa vie, mais être passionné par la technologie et l’informatique et être sélectionné. 

Quel sera le programme des 3 mois de formations pour ceux qui seront retenus? 

Il s’agit d’un programme full time. C’est un programme intensif de 8h à 18h ou l’on apprend les technologies web. Au terme de ce programme chacun choisira sa spécialité, comme par exemple le développement web javascript...

Ce programme est soutenu par plusieurs partenaires, tel que Talan qui est très engagé dans cette initiative et qui s’engage à recruter 1000 personnes, et dont les experts vont être présents sur place.

Comment vous est venue l’idée de développer ce projet? Et à quelles fins?

C’est surtout pour créer un plus grand impact et donner plus de visibilité à ce programme, qui marche avec 95% d’ “employment rate” (employabilité). Les gens peuvent vraiment évoluer avec le code et la technologie, et surtout professionnellement, une formation comme celle-ci apparait comme un atout. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.