ALGÉRIE
30/06/2018 11h:13 CET

Déroute de l'Athlétisme algérien à Tarragone: Lahoulou fustige les responsables de la Fédération

L'athlète a dénoncé les responsables de la Fédération algérienne d’athlétisme, qui ont laissé les athlètes “livrés à eux mêmes”, pendant la préparation de ce rendez-vous international.

Cameron Spencer via Getty Images

L’athlète algérien, Abdelmalik Lahoulou, 4e de la finale du 400m haies des Jeux méditerranéens, disputée vendredi au stade des trois anneaux, a fustigé les responsables de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), qui ont laissé les athlètes “livrés à eux mêmes”, pendant la phase de préparation de ce rendez-vous international.

“J’ai effectué la préparation aux JM-2018 avec mes propres moyens durant trois mois, aux Etats Unis et en France, sans aucun soutien de la Fédération. J’ai été abandonné à mon sort sans aucun soutien de leur part”, a déclaré Lahoulou.

Malgré sa déception après avoir raté le podium méditerranéen, Lahoulou reste confiant quant à la suite de sa carrière.

“Les Jeux olympiques de Tokyo en 2020, c’est demain, il est temps de donner les moyens de préparation aux athlètes avant qu’il ne soit trop tard”, a-t-il averti.

Lahoulou (26 ans) qui a pris la quatrième place de la finale du 400m haies avec un chrono (49.45), s’est dit “satisfait” de sa performance sur cette course remportée par le Français Ludvy Vaillant (48.76).

“Ma préparation cette saison a été axée sur les championnats d’Afriques, où je compte avoir une médaille. J’ai tout donné aujourd’hui, mais la course était difficile face à de redoutables adversaires, dont le vice champion olympique le Turque Yasmani Coppelo”, a souligné le demi-finaliste des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Lahoulou a enfin lancé un appel à la FAA pour aider tous les athlètes algériens en prévision des prochaines échéances qui s’approchent à grands pas.

A une journée de la fin des épreuves d’athlétisme des JM-2018, l’Algérie n’a récolté aucune médaille, mais garde des chances de podium, samedi, à l’occasion des finales du saut en longueur (Yasser Triki) et le 800m messieurs (Yacine Hatehat et Mohamed Belbachir).

Loading...